RMC Sport

Ligue 1 : Ruffier écœure Toulouse

Saint-Etienne a manqué l’occasion de grimper sur le podium de Ligue 1 en concédant un match nul à domicile contre Toulouse (0-0), ce samedi. Les Verts peuvent toutefois s’estimer heureux de prendre un point face à des Toulousains qui ont dominé mais ont buté sur un énorme Stéphane Ruffier. L’opération maintien des joueurs de Pascal Dupraz se complique.

LES TOPS

Stéphane Ruffier

C’est un match Ruffier-Toulouse qui était à l’affiche de la première période. Sollicité dès la 30e seconde de jeu, le gardien stéphanois a ensuite multiplié les arrêts tout au long de la rencontre, dont un sur un penalty de Wissam Ben Yedder (6e). C’est en grande partie à lui que les Verts doivent ce point qui leur permet d’occuper la quatrième place à deux journées de la fin.

Le collectif toulousain

Dès le coup d’envoi, les Toulousains ont pris l’ascendant sur leurs adversaires et ont fait tourner le ballon avec un seul objectif : marquer pour entretenir leurs espoirs de maintien. Malgré une première période tonitruante, avec un Braithwaite qui a failli donner l’avantage à son équipe à plusieurs reprises, les hommes de Pascal Dupraz ont malheureusement vu le sort s’acharner sur eux. Signalés hors-jeu à deux reprises (Tisserand 23e, Diop 32e) et sans cesse stoppés par Ruffier, ils n’ont pas réussi à concrétiser. Dommage car l’occasion de sortir de la zone rouge, au moins provisoirement, était belle.

LES FLOPS

Bayal Sall 

Le défenseur central a pris de court le staff stéphanois en quittant la pelouse à la 28e minute. Il a alors rejoint les vestiaires, sous les yeux d’un Christophe Galtier abasourdi, mais impuissant. Probablement blessé et avouant avoir « pété les plombs », il a ainsi laissé ses coéquipiers évoluer à 10 contre 11 sans vergogne, le tout pendant trois bonnes minutes, jusqu’à ce que Florentin Pogba entre finalement en jeu. Risqué.

L’attaque stéphanoise

Si la défense de l’ASSE n’a pas convaincu, entre un Bayal Sall absent et un Loïc Perrin qui a écopé d’un carton rouge pour avoir fauché Somalia (77e), l’attaque n’a pas été plus à la hauteur. A l’image de Nolan Roux. Transparent et pas spécialement aidé par ses coéquipiers, l’ancien Lillois n’a pas, ou peu, réussi à se procurer des occasions. A la 35e minute, il reçoit un ballon de Cohade qu’il reprend de la tête mais n’arrive pas à cadrer. L’entrée de Romain Hamouma à la 53e minute ne changera pas grand-chose, ni celle de Soderlund (75e).

Wissam Ben Yedder

Il était devenu l’homme providentiel, celui qui pouvait sauver Toulouse de la relégation. Mais Wissam Ben Yedder s’est loupé le mauvais jour. A la 3e minute, alors que Martin Braithwaite est déséquilibré par Jérémy Clément dans la surface et que Toulouse obtient un pénalty, « WBY » ne parvient pas à ouvrir le score et voit sa frappe stoppée par Ruffier. Pire, quelques minutes plus tard, le Toulousain est lancé par ce même Braithwaite et parvient à se retrouver face au portier stéphanois mais frappe au niveau de ses jambes et voit son tir passer à côté.