RMC Sport

Ligue 1: Strasbourg se sépare officiellement de Laurey

Comme pressenti ces dernières semaines, Thierry Laurey ne sera pas prolongé par Strasbourg à l'issue de son contrat. Le RCSA n'a obtenu son maintien que lors de la dernière journée ce dimanche, après un nul face à Lorient (1-1). Laurey dirigeait le club alsacien depuis l'été 2016, avec à la clé une montée en Ligue 1 et quatre maintiens de rang.

Le Racing club de Strasbourg a annoncé lundi dans un communiqué qu'il ne prolongerait pas son entraîneur Thierry Laurey, en fin de contrat, au lendemain du maintien acquis lors de la dernière journée de Ligue 1.

Laurey, 57 ans, a dirigé cinq saison l'équipe, avec comme bilan une montée en Ligue 1 la première saison, quatre maintiens dans l'élite, agrémenté d'une Coupe de la Ligue en 2019. "Un cycle s'achève. Avec Thierry, nous avons vécu une très belle aventure, avec des moments forts et des périodes plus difficiles", a commenté le président du club, Marc Keller, cité dans le communiqué. Le président du RCS a "rendu hommage à son professionnalisme et à son engagement", tout comme à celui de l'adjoint de Thierry Laurey, Fabien Lefèvre.

Laurey "aurait aimé" faire mieux cette saison

Le départ du technicien était pressenti au terme d'une saison difficile. Après un départ calamiteux, les Strasbourgeois ont remonté la pente mais ont manqué plusieurs occasions d'assurer leur maintien. Ils ont connu une fin de saison stressante avec le retour des équipes mal classées.

Le maintien n'a été assuré qu'à la faveur du match nul contre Lorient (1-1), dimanche lors de la 38e journée. "On aurait aimé faire mieux mais l'objectif maintien est atteint. On ne va pas fanfaronner non plus (...) On aurait aimé terminer à une place un peu plus valorisante, mais il y a eu des matches importants qu'on a mal gérés", avait reconnu Laurey en conférence de presse dimanche après le match contre les Merlus.

Il n'est pas le seul entraîneur à avoir connu son dernier match avec son club dimanche: Stéphane Moulin à Angers, comme Rudi Garcia à Lyon, ne sont plus à la tête de leur équipe lundi. Reims, Montpellier et Nice changeront également de technicien cet été.

GL avec l'AFP