RMC Sport

Ligue 1: trop fort pour Clermont (pas aidé par son gardien), Lens reste dans la course pour l’Europe

Aidé par une grosse erreur du gardien de Clermont Ouparine Djoco en fin de première période, Lens a logiquement battu le promu 3-1 samedi au stade Felix-Bollaert. Sixième de Ligue 1 après 29 matchs disputés, les Lensois peuvent toujours rêver d’Europe.

Lens retrouve le sourire. Après une défaite et un nul, le club nordiste a renoué avec la victoire ce samedi, en dominant Clermont 3-1 au stade Felix-Bollaert pour le compte de la 29e journée de Ligue 1. Si le promu auvergnat avait ouvert le score grâce à Elbasan Rashani, les Sang & Or qui évoluaient exceptionnellement en bleu et jaune, les couleurs de l’Ukraine, ont renversé la situation grâce à Kevin Danso, Florian Sotoca et Massadio Haidara.

Ils peuvent remercier Ouparine Djoco. Le malheureux gardien clermontois a été l'auteur d’une énorme boulette dans le temps additionnel de la première période sur le but de Sotoca. Grâce à cette victoire, les partenaires de Jonathan Clauss (le héros de la semaine après sa première convocation en équipe de France a été chaudement ovationné par ses supporters et après la rencontre) grimpent provisoirement à la sixième place du classement. Pour Clermont, en revanche, ce troisième revers de rang place les joueurs de Pascal Gastien à une inconfortable 16e place, à un point de la zone rouge.

Le cauchemar de Djoco

Ce sont pourtant les Clermontois qui refroidissent le stade Bollaert dès la 8eme minute de jeu. Elbasan Rashani, opportuniste, place le promu dans une situation idéale. Mais les Lensois dominent assez nettement et finissent logiquement par égaliser grâce à un but de Kevin Danso (38e). Alors que les deux équipes se préparent à regagner le vestiaire sur un score nul, Ouparine Djoco commet une invraisemblable erreur en oubliant Florian Sotoca dans son dos au moment de dégager le ballon. Malin, l’attaquant lensois lui chipe le ballon et parvient à marquer dans un angle très fermé (45e+3).

Un cauchemar pour le portier du promu, pas impérial non plus sur le 3eme but des Sang&Or de Massadio Haidara (57e). Malgré quelques situations chaudes, un penalty non accordé par le VAR et après un échange glacial entre Pascal Gastien et Mohamed Bayo au moment de la sortie du buteur auvergnat, le promu ne reviendra pas. Prochains rendez-vous pour Lens le 3 avril à Strasbourg. Clermont accueillera le FC Nantes.

ABr