RMC Sport

Ligue 1: Yaya Touré, Essien et Eto’o auraient pu jouer… à Brest

Grégory Lorenzi, coordinateur sportif de Brest, a confié ce lundi à la chaîne Téléfoot avoir eu des échanges cet été et ces dernières saisons pour recruter ces trois anciennes gloires du football international.

Treizième de Ligue 1 après sept journées, Brest s'est déjà illustré avec un jeu résolument offensif cette saison. Lancé dans la lutte pour le maintien, le club breton s'est renforcé lors du mercato avec plusieurs arrivées notables.

Mais à en croire Grégory Lorenzi, coordinateur sportif de l'équipe, plusieurs grand noms de la planète foot lui ont été proposés ces dernières années, et encore cet été pour l'un d'entre eux, avec le trio de stars composé de Yaya Touré, Samuel Eto'o et Michael Essien.

Yaya Touré proposé cet été

Invité de la chaîné Téléfoot ce lundi, le dirigeant brestois a confirmé avoir étudié l'option Yaya Touré en 2020. Libre depuis son départ de Chine en janvier dernier, le milieu de terrain ivoirien cherche encore un nouveau défi malgré ses 37 ans. Grégory Lorenzi a expliqué pourquoi l'ancien de Manchester City et du Barça n'avait pas signé.

"Cela ne correspondait pas forcément à ce que l’on recherchait, a expliqué l’ancien défenseur central. J’ai ai discuté avec des gens qui voyaient cette idée comme intéressante parce que cela pouvait faire parler de Brest. Mais je me demandais, en me plaçant vis-à-vis de mon entraîneur, si un joueur comme cela pouvait être facile à gérer dans le vestiaire. Vis-à-vis des autres joueurs cela aurait pu être compliqué donc on n’a préféré ne pas donner suite."

Une "bonne relation" avec Eto'o

Pour Michael Essien, en retrait après avoir quitté son club azéri du Sabail FK en septembre dernier, Brest a été approché pour recruter l'ancien joueur de Chelsea, Lyon et Bastia en 2018.

Mais selon Grégory Lorenzi, la plus belle piste pour Brest était celle menant à Samuel Eto'o, officiellement retraité après un passage au Qatar SC conclu en septembre 2019.

"Il y avait un joueur plus prestigieux avec qui on a continué à garder une bonne relation après, a enchaîné le dirigeant brestois. C’était Samuel Eto’o. On a eu une discussion. Cela ne correspondait pas mais Samuel avait évoqué l’idée de pouvoir revenir en Ligue 1. C’était quelque chose qui pouvait l’intéresser… Mais on a gardé une très bonne relation."

>> La Ligue 1 est disponible via l'offre RMC Sport-Téléfoot

JGL