RMC Sport

Lille cale encore

-

- - -

Réduit à dix après l'expulsion de Debuchy, le Losc a concédé samedi le point du match nul sur sa pelouse face à Sochaux (2-2) lors de la 6e journée de L1. Trois jours après avoir été rejoint au score en C1 face à Mouscou, Lille confirme ses fébrilité en fin de rencontre.

Lille n’a donc pas retenu la leçon de la Coupe d’Europe. Comme mercredi contre Moscou en Ligue des champions (2-2), le club nordiste a craqué en fin de match face à Sochaux (2-2). Handicapés après l’expulsion de Debuchy, les hommes de Rudi Garcia, sans doute un peu émoussés, ont perdu deux précieux points face à une équipe sochalienne culotée. Lille, 4e, descend du podium.
Les Dogues avaient-ils encore la tête à la Ligue des champions au coup d’envoi ? Possible. Sous une pluie battante, les Lillois, sans Balmont, laissé sur le banc, piétinent. Face à une formation sochalienne bien regroupée, les partenaires de Rio Mavuba mettent vingt bonnes minutes avant de trouver la bonne carburation. Titulaire pour la première fois en L1, Joe Cole, alerté par Hazard, ne trouve pas le cadre (23e). Moussa Sow dont la volée est repoussée sur la ligne par Peybernes n’est pas plus en réussite (34e). C’est finalement grâce à Benoît Pedretti que Lille souffle un grand coup. Après un bon centre de Hazard, le milieu de terrain défensif du Losc place une tête imparable (1-0, 49e).

Debuchy voit rouge

Alors qu’on ne voit pas comment les trois points pourraient échapper aux champions de France, Debuchy, coupable de deux grosses fautes, écope d’un carton rouge (55e). Une expulsion qui change tout. Remontés à blocs, les Sochaliens partent à l’assaut des buts de Landreau. Et après une sortie peu inspirée de ce dernier, Boudebouz se promène dans la surface et sert un caviar pour Bakambu (1-1, 69e). Il faut un pénalty généreusement accordé par l’arbitre, Jean-Charles Cailleux, suite à une faute peu flagrante sur Pedretti pour permettre aux Lillois de reprendre l’avantage. Hazard se charge de sanctionner les Lionceaux (2-1, 78e). Un avantage de courte durée puisque sur un contre express, Martin centre parfaitement pour Privat (2-2, 86e). Sochaux arrache un point complètement mérité. Lille devra quant à lui corriger le tir dès mardi à Bordeaux.