RMC Sport

Lille-Dijon: le gros coup du LOSC, qui prend les commandes de la Ligue 1

Lille s'est imposé face à Dijon, ce dimanche, lors de la 22e journée de Ligue 1 (1-0). Un succès poussif, acquis grâce à Yusuf Yazici, qui permet aux Dogues de prendre seuls la tête du championnat. Devant l'OL et le PSG.

Un petit succès pour un très grand coup. Lille a pris le meilleur sur Dijon, ce dimanche, lors de la 22e journée de Ligue 1 (1-0). Sans être géniaux, les joueurs de Christophe Galtier se sont imposés face à des visiteurs qui n'ont pas démérité. Loin de là. Au terme d'un duel plus équilibré que prévu au stade Pierre-Mauroy, les Dogues ont fait la différence grâce à Yusuf Yazici. Le milieu de terrain turc a inscrit l'unique but de la rencontre en profitant des errements de la défense bourguignonne.

Après avoir récupéré le ballon dans les pieds d'un Bruno Ecuele-Manga fébrile dans la surface, il a mis (trop facilement) dans le vent Anthony Racioppi pour marquer dans le but vide (36e). Sa sixième réalisation de la saison en L1. L'une des plus importantes. Elle permet au Losc de prendre seul la tête du championnat. Avec deux points d'avance sur l'Olympique Lyonnais et trois sur le PSG, battu à Lorient à la surprise générale, un peu plus tôt dans la journée (3-2).

"On a besoin de faire beaucoup mieux", estime Fonte

Cette très belle opération masque un peu la prestation moyenne des partenaires de Jonathan Bamba, qui manqué la balle du chaos en ne cadrant pas sa tête à l'heure de jeu. Face à une équipe en position de relégable, les Dogues se sont montrés trop peu dangereux dans l'ensemble. Et le DFCO a bien failli en profiter en contre.

"C'est positif parce qu'on a gagné, mais la performance n'est pas bonne, a reconnu José Fonte sur Téléfoot. On a besoin de faire beaucoup mieux, dans tout, la justesse de passes, la sérénité... On va travailler là-dessus et on va faire mieux au prochain match." Ce sera dès ce mercredi à Bordeaux (19h). En attendant, malgré cette prestation poussive, les Lillois enchaînent tout de même une quatrième victoire de rang. Et peuvent plus que jamais croire en leurs chances, dix ans après leur dernier sacre national.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur