RMC Sport

Ligue 1: inquiétant, le PSG tombe à Lorient

Lorient a créé la sensation en s'imposant face au PSG, ce dimanche, lors de la 22e journée de Ligue 1 (3-2). Menés 2-1, les Merlus ont trouvé des ressources impressionnantes pour l'emporter en toute fin de match grâce à Terem Moffi. Mauricio Pochettino encaisse sa première défaite sur le banc parisien. De manière assez inquiétante.

Deux piliers en moins et les fondations vacillent. En l'absence de Keylor Navas et Marquinhos, le PSG a offert un visage inquiétant sur la pelouse de Lorient, ce dimanche, lors de la 22e journée de Ligue 1. Poussifs et fébriles, les Parisiens se sont inclinés face aux Merlus, avant-derniers du championnat (3-2). Au terme d'un scénario renversant. Quatre jours après leur succès face à Dijon (2-3), les joueurs de Christophe Pelissier ont trouvé des ressources impressionnantes pour s'offrir le scalp des champions de France.

Rico à côté de son sujet

Laurent Abergel, né et formé à Marseille, a ouvert le score en profitant des errements de Danilo Pereira et Presnel Kimpembe (36e). Neymar a ensuite remis Paris dans le sens de la marche en transformant deux penalties concédés par Houboulang Mendes (45e, 58e). Avec son aisance habituelle dans l'exercice. Mais les Bretons ont égalisé à la 80e sur un petit numéro de Yoane Wissa, avant que Terem Moffi ne crucifie les finalistes de la dernière Ligue des champions, en partant seul en contre dans le temps additionnel.

Une énorme douche froide pour l'équipe de Mauricio Pochettino, qui encaisse son premier revers depuis son arrivée sur le banc. Symbole de ce petit fiasco, Sergio Rico a livré une partition franchement inquiétante. A l'image de son contrôle de balle manqué en première période et de son incroyable passivité sur un ballon en cloche dans la surface dans les derniers instants. Alors qu'il aurait pu sortir au devant de Moffi pour tenter de le gêner, il a laissé l'attaquant lorientais conclure sans forcer, scotché sur sa ligne de but.

Lorient se donne de l'air

Mais le gardien espagnol n'est pas le seul à être passé à côté de son sujet au Moustoir. Danilo Pereira a également souffert au milieu. Mauro Icardi, Kylian Mbappé et Angel Di Maria n'ont pas su faire la différence devant. Alors que les Parisiens avaient eu une grosse semaine pour travailler tactiquement, ils n'ont rien proposé de réjouissant dans ce match. A un peu plus de quinze jours d'aller défier le Barça au Camp Nou, en 8e de finale aller de C1 (sur RMC Sport), ce n'est vraiment pas rassurant.

Avec cette cinquième défaite de la saison, les coéquipiers de Neymar, qui recevront Nîmes ce mercredi pour relever la tête, se retrouvent 3es du classement, derrière l'OL et le Losc. A l'inverse, la semaine se conclut sur un petit nuage pour les Lorientais, qui reviennent provisoirement à la hauteur du premier non-relégable Nantes, avant son duel face à Monaco (21h). Avec un match en moins.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur