RMC Sport

Lille en cale sèche

-

- - -

Malmené par des Lorientais très entreprenants, Lille doit se contenter du nul (1-1) en Bretagne. Avec seulement deux points en trois matches, le LOSC est plus que jamais sous la menace de Marseille, désormais à deux longueurs avec un match en retard.

Les Marseillais ont certainement dû apprécier le week-end. Non seulement parce que la bande à Didier Deschamps a remporté sa deuxième Coupe de la Ligue d’affilée, mais également parce que les Lillois ont concédé deux nouveaux points dans la course au titre qu’ils disputent avec les Olympiens. Après avoir concédé une défaire à Monaco (1-0) et un nul contre Bordeaux (1-1), les Nordistes ont de nouveau patiné (1-1). Deux points pris sur neuf possibles et les voilà plus que jamais sous la menace de Marseille. « Il faut savoir rester objectif, glisse Franck Béria au micro de Canal +. Ce soir, on a été mis à mal. Lorient est une équipe qui joue bien au ballon. Chez nous, il y a peut-être eu du relâchement. Mais c’est un bon match nul pour nous. C’est un point qui nous servira pour la fin. »

Ce sont pourtant les Lillois qui ont ouvert le score juste avant la mi-temps, par Mathieu Debuchy sur un centre de Moussa Sow (42e). « Je vois le centre, je me dis qu’il faut y aller. Ça m’a souri », plaisantait l’heureux buteur à la mi-temps. C’était avant l’égalisation bretonne. Parfaitement emmené par Amalfitano et conclu par Gameiro, Lorient a logiquement égalisé à la 68e minute sur un une-deux de la tête entre les deux hommes. Son 18e but de la saison. Un juste retour des choses, tant Lorient avait jusqu’alors bousculé les hommes de Rudi Garcia, un temps par Gameiro sur le poteau (11e), puis aux 23e et 27e minutes, et par Arnold Mvuemba (16e) et Morgan Amalfitano (27e). L'addition aurait pu être plus lourde sans l'excellent Landreau.

Les Lillois seraient-ils frappés par la malédiction du Moustoir ? Lors de la dernière rencontre de la saison dernière, c’est sur cette même pelouse qu’ils avaient laissé filer la qualification pour la Ligue des champions, avec notamment un penalty manqué par Yohan Cabaye. Cette année, c’est Eden Hazard qui trouve le poteau à la 85e minute. Leader de Ligue 1 depuis la 16e journée et la réception de… Lorient (6-3), c’est après une rencontre contre ces mêmes Bretons que les Lillois risquent de glisser de leur première place. Distancés de seulement de deux points, Marseille reçoit Nice mercredi, avec l’occasion de prendre les commandes du championnat. Pour la première fois depuis cinq mois.