RMC Sport

Lille et Paris, dos à dos

Hazard et Sakho

Hazard et Sakho - -

Au terme d’un match relativement fermé, Lille et le PSG se sont séparés sur un match nul logique (0-0) à l'occasion de la 2e journée de Ligue 1.

Pour une fois, le PSG n’aura donc pas perdu contre sa bête noire. Face à une équipe lilloise qui lui réussit rarement, le club de la capitale, désormais quatrième, a obtenu un bon résultat nul (0-0) à l’occasion de la 2e journée de championnat. Les défenses auront pris le pas sur les attaquants. Dans une rencontre pauvre en occasions de but, Lillois et Parisiens ne sont pas parvenus à se départager. Un match nul logique même si les Parisiens ont mieux terminé la partie.
Malgré une première victoire prometteuse il y a une semaine contre Saint-Etienne au Parc des Princes (3-1), le PSG ne partait pas favori dans le Nord. Les chiffres, en tout cas, étaient clairement en faveurs des Lillois qui ont remporté 18 de leurs 19 dernières rencontres à domicile. Les Parisiens, eux, ne se sont imposés qu’à deux reprises chez les Dogues en 32 déplacements. Enfin, l’équipe de Kombouaré n’a toujours pas gagné hors de ses bases en 2010.

Nenê manque la balle de match

Le début de rencontre est fermé et brouillon. Bien que dominateurs, les Lillois doivent attendre la 17e minute pour se créer la première occasion. A la réception d’un centre de Debuchy côté droit, De Melo voit son tir passer à côté du but de Coupet (17e). En place défensivement, les Parisiens se réveillent au fil des minutes. Une tête d’Erding passe de peu à gauche des buts de Landreau (31e). Puis aux tours de Sessegnon (35e) et Nenê (41e) de tenter leur chance de loin, sans grand danger pour le portier des Dogues.
La deuxième mi-temps n’est guère plus spectaculaire. Deux têtes de De Melo sur des centres de Debuchy n’inquiètent pas Coupet (50e, 56e). Paris répond avec un coup franc et un corner vicieux de Nenê qui manquent de surprendre Landreau (60e). Puis c’est au tour de Hoarau de faire frissonner les supporters nordistes. Bien lancé par Bodmer, l’attaquant parisien, pourtant seul face au gardien lillois, ne trouve pas le cadre (71e). Le PSG manque surtout le coche dans les arrêts de jeu avec un coup franc de Nenê qui passe de peu à côté du but de Landreau (92e). De quoi nourrir quelques regrets avant de recevoir Bordeaux la semaine prochaine au Parc des Princes. Sans être mauvais, Lille, 13e, attend sa première victoire.

AB