RMC Sport

Lille-Reims : le LOSC peut encore y croire

Payet et les Lillois ont livré un match plein

Payet et les Lillois ont livré un match plein - -

Lille a renoué avec le succès contre Reims au Grand Stade, grâce à un doublé de Kalou et un but de Payet (3-0). Un résultat précieux pour les hommes de Rudi Garcia, qui préservent leurs espoirs d’Europe en se hissant provisoirement à la quatrième place.

Avant le coup d’envoi du championnat, personne n’aurait parié que Rudi Garcia présenterait la réception de Reims comme « le match le plus important de la saison ». Mais après les déconvenues contre Sochaux (3-3) et Toulouse (2-4), l’entraîneur lillois n’a pas hésité bien longtemps au moment de qualifier ce rendez-vous, effectivement capital pour préserver un espoir de qualification européenne. A en juger par ses démonstrations de joie sur chacun des buts de la victoire de ses hommes (3-0), ses propos n’avaient d’ailleurs rien du coup de bluff.

On peut donc aisément imaginer son état de nerfs lorsqu’il a vu Rodelin manquer le cadre d’un cheveu sur corner (4e), avant de rater l’immanquable face au but vide dans la foulée (7e). Heureusement pour lui, la troisième sera la bonne. Lancé en profondeur par une déviation de son malheureux coéquipier, Kalou fait admirer ses talents de finisseur avec son 9e but en 10 matches (19e). Le poing serré de Garcia, presque rageur, en dit long sur le sentiment de délivrance qui en a découlé.

A trois points du podium

Il sera tout aussi démonstratif sur celui de Payet (49e). Alors qu’il avait trouvé la barre en première période sur une action similaire (24e), le meilleur passeur du championnat (12) a laissé admirer sa qualité de frappe d’un enroulé du gauche somptueux, estampillé lucarne. « Le match le plus important »… Ce vendredi, les mots du coach ont résonné jusqu’au bout dans la tête de ses joueurs.

Pas question, cette fois, de dilapider l’avantage de trois buts acquis grâce à la deuxième réalisation de la soirée de l’intenable Kalou (77e), comme ce fut le cas face aux Doubistes il y a quinze jours. Pas de déconcentration. Pas d’accident. Et donc deux places de gagné au classement pour ces Lillois quatrièmes et provisoirement à trois points du podium. De quoi préparer idéalement le sprint final, contre Montpellier puis Saint-Etienne. Deux rencontres qui seront, à n’en pas douter, tout aussi importantes.

A lire aussi :

- L'actu de la Ligue 1

- Lille n’a plus le choix

- Lille - Paquet : « Personne n’a lâché »

A.T.