RMC Sport

Lille : très agacé, Antonetti allume l'un de ses joueurs

-

- - AFP

Frédéric Antonetti, l’entraîneur de Lille, a profité de son passage en conférence de presse ce jeudi pour allumer un de ses joueurs, coupable à ses yeux d'avoir laissé fuité des infos dans les médias. Irrité, le coach corse  a eu des mots très durs envers le joueur en question.

C’est ce qui s’appelle un recadrage. Et à la sauce Frédéric Antonetti, ça fait très mal. Le coach de Lille a profité de sa venue en conférence de presse ce jeudi pour régler ses comptes avec l'un de ses joueurs. Sans jamais le nommer. Selon certains journalistes présents, il pourrait s'agir de Rio Mavuba. Une source interne au club nordiste a toutefois affirmé à l'AFP que ce n'était pas le cas. Interrogé sur ses choix sportifs, le coach corse a clairement visé le joueur en question, qui est remplaçant depuis le début de la saison. En lui reprochant notamment de l’avoir critiqué dans les médias.

« Mon critère de travail, c'est la performance. Les plus performants jouent. Certains qui ne jouent pas toujours sont très bavards, trop bavards. Certains qui ont joué n'ont pas été performants mais ils parlent beaucoup trop, a fustigé l’entraîneur des Dogues, qui vient de prolonger jusqu’en 2020. On fait une mise en place vendredi. J'ouvre le journal L'Equipe samedi et je vois mes hésitations. Des gens qui étaient sur le terrain ont parlé, c'est du bavardage. »

>> Lille : Antonetti a prolongé jusqu'en 2020

Antonetti : « Le gars, personne n’en a voulu »

Du « bavardage » que ne tolère pas Antonetti, très remonté sur ce sujet alors que son équipe réalise un mauvais début de saison. « Parfois ils (les joueurs) ne sont pas toujours titulaires et ils ne se posent pas la question pourquoi, regrette-t-il. L'année dernière quand on a commencé à gagner, les mêmes joueurs se taisaient. Pourquoi ? Parce que l'équipe gagnait. Aujourd'hui, au lieu de se remettre en question, ils remettent en question les choix de l'entraîneur. Personne n'est gagnant, surtout pas eux. »

>> Lille : les terribles confessions d'Eder

Sur sa lancée, le coach de 55 ans s’est carrément lâché sur le joueur incriminé : « Le gars il a cherché partout, il a fouillé tous les clubs, personne n'en a voulu. Il faut se poser la question: pourquoi personne ne te veux ? Il ne faut pas toujours dire c'est la faute à untel, c'est la faute à l'autre. C'est sa faute aussi car il faut être performant. Quand on est performant, on ne pose pas de problèmes. Quand on bavarde, on pose des problèmes. » L'ambiance s’annonce sympathique à Lille dans les prochains jours....

Alexandre Jaquin avec Jean Bommel, à Lille