RMC Sport

Lorient la joue comme Arsenal

-

- - -

Après une nouvelle vague de départs cet été, le club breton a décidé de recruter de jeunes joueurs prometteurs, quitte à faire grincer quelques dents.

Arsenal, Lorient : même combat ? S’il y a quelques classes d’écart entre le géant anglais et le modeste club français, on trouve un credo commun entre les deux équipes : place aux jeunes. « Nous avons un travail qui est analogue et c’est évident que nous avons des affinités dans le jeu avec Arsenal», analyse Christian Gourcuff, l’entraîneur lorientais.

Comme les Gunners d’Arsène Wenger, les Merlus ont décidé d’axer leur recrutement sur de jeunes joueurs prometteurs (voir encadré), susceptibles ensuite de devenir des tauliers : « Pour des raisons économiques, glisse Gourcuff. Si Lorient veut jouer les premiers rôles à l’avenir, il faut investir. »

Il reste que cette politique fait grincer des dents. Brest n’a pas hésité à faire part de son mécontentement après s’être fait chiper le très prometteur Mathias Autret, 19 ans, et ce sans indemnités puisque le milieu de terrain était en fin de contrat. Gourcuff répond avec des airs d’Arsène Wenger qu’il n’a fait qu’exploiter « une faille » dans le règlement…

Avec ou sans Gameiro ?

Lorient n’en est pas encore à jouer la Ligue des champions. Comme ses jeunes joueurs, le club veut continuer à grandir. Septièmes la saison passée, les Bretons seraient déjà heureux de finir au même rang, même s’ils ne se priveront pas pour aller plus haut. Le club a réussi une bonne préparation avec deux victoires et deux nuls.

La vérité du championnat permettra de vraiment juger son niveau après le départ de plusieurs cadres. Sylvain Marchal (Saint-Etienne), et surtout Laurent Koscielny -à Arsenal !- partis, Gourcuff a du reconstruire sa charnière centrale autour de Grégory Bourillon, arrivé cet hiver, et du jeune Gabonais Bruno Ecuele Manga (22 ans). Marama Vahiura n’a pas été remplacé, lui qui formait une si bonne paire avec Kévin Gameiro. Ce dernier, meilleur buteur français (17 buts) de la dernière saison, est d’ailleurs annoncé sur le départ. « Je ne comprends pas l’attente des supporters pour recruter un attaquant », peste Gourcuff. Peut-être a-t-il un jeune joueur sous le coude ?

Le titre de l'encadré ici

Mercato : La fin d’un cycle|||

Lorient entame une nouvelle ère. Christian Gourcuff n’a pas hésité à se délester de plusieurs cadres, en fin de contrat. Sylvain Marchal, au club depuis 2005, a rejoint l’AS Saint-Etienne. Marama Vahirua a traversé la France vers l’Est, direction Nancy. Benjamin Genton, en manque de temps de jeu, a rejoint le Havre (L2). Tandis que Pierre Ducasse est retourné à Bordeaux à l’issue de son prêt. Yazid Mansouri est parti au Qatar. Seule la vente de Laurent Koscielny n’était pas prévue. Mais le club a cédé devant l’offre mirobolante des Gunners (12,5M€).

Pour le remplacer, Bruno Ecuele Manga est arrivé d’Angers. Le jeune Gabonais illustre la politique « jeunes » du club. Francis Coquelin, 19 ans, a été prêté par Arsenal. Mathias Autret (19 ans) et Rémi Mulumba (17 ans), en fin de contrat avec Brest et Amiens, se sont engagés pour 4 et 3 ans. L’ancien Grenoblois, Alaixys Romao, du haut de ses 26 ans, fait presque figure d’ancien.

Paul Basse