RMC Sport

Losc - Bielsa: "Je crois en toute sincérité que nous pouvons gagner tous les matchs"

Marcelo Bielsa

Marcelo Bielsa - AFP

Après une nouvelle défaite cinglante face à Monaco vendredi dernier, Marcelo Bielsa, entraîneur d'un Losc relégable, se retrouve face à la presse une semaine après une conférence de presse mémorable.

[18h59]

C'est la fin de cette conférence de presse. On a eu un Bielsa beaucoup plus éteint, assez peu offensif finalement, et qui n'a pas avancer des solutions envisagées pour redresser son équipe. Il a tout de même expliqué qu'il avait toujours le soutien des joueurs même si ce qu'il proposait ne marchait pas, manifestement. Prochain rendez-vous pour le LOSC: Amiens samedi soir. Autant dire que la victoire est obligatoire.

[18h50]

"Avoir perdu par 4 buts d'écart, je n'explique pas ce résultat par le fait que le profil de l'équipe aurait été trop offensif." Ca répondait à une question sur le milieu de terrain. Oui, en gros il a expliqué que la question était pas très maligne.

[18h47]

"J'ai beaucoup de considération pour mes joueurs parce que ce que je leur demande ne produit pas les résultats escomptés. Il est naturel pour les humains que les efforts soient récompensés.Quand ce n'est pas le cas, la conviction s'estompe. Jusqu'à aujourd'hui, ça n'a pas été le cas." En résumé, les joueurs croient encore en lui.

[18h44]

"Si on enlève les impondérables, la synthèse de nos comportement est la suivante: nous dominons le jeu d'avantage que nos adversaires. Nous arrivons à créer autant d'occasion de buts de nos adversaires. La production offensive de l'adversaire est liée à des concessions que nous avons faite. Le jeu offensif de l'adversaire est du à des erreurs que nous avons commises. Et nous n'avons pas manqué d'impact."

[18h40]

On revient sur le dossier De Préville. le départ surprise de l'attaquant vedette du Losc lors du dernier jour du mercato. On vous cache pas qu'on a pas complètement compris ce que Bielsa voulait dire dans sa réponse.

[18h39]

"Mes sentiments sont proportionnels au classement que l'on occupe." Comprenez qu'il est au 36e dessous (enfin au 18e dessous)

[18h35]

"La plupart des équipes que nous avons abordé, sauf peut-être Monaco et Bordeaux avaient théoriquement un potentiel inférieur au nôtre. Je crois en toute sincérité que nous pouvons gagner tous les matchs."

[18h33]

On vous épargne le reste de la tirade, d'autant que Marcelo Bielsa a expliqué qu'il ne pouvait pas tout dire sur le sujet. Ce qui sous entend qu'il y a quelques dossiers un peu plus compliqués derrière tout ça.

[18h30]

"Je ne mets jamais un joueur à un poste où il n'est pas d'accord pour jouer. Et je ne mets jamais un joueur s'il ne dispose pas des aptitudes nécessaires pour répondre aux exigences d'un joueur." Un pavé dans la mare de l'agent de Thiago Maïa pas content que son poulain joue arrière gauche.

[18h28]

"Mon discours est toujours le même, à chaque fois, il faut essayer de gagner. Et selon les résultats obtenus, cela indiquera les prétentions de l'équipe." Autant dire que l'objectif de finir dans les 5 premiers n'est pas complètement endossé par Bielsa.

[18h25]

On sent un Marcelo Bielsa beaucoup plus éteint la semaine dernière et qui a décidé de ne pas s'énerver.

[18h22]

"Pourquoi avez vous tant de mal pour trouver la recette pour faire marcher cette équipe de joueurs de talents?" Question directe. Réponse pas aussi directe: "J'ai déjà fourni pas mal d'explication lors des dernières conférences de presse. Match après match j'ai expliqué les difficultés auxquelles nous avons dû faire face. J'ai toujours donné des explications et jamais des justifications.

[18h21]

Gagner peu importe la manière ou pas? "Nous conserverons notre ligne directrice, qui vise à gagner les matchs."

[18h20]

Ca y est, Bielsa est là. Petit point sur le groupe, tout le monde est dispo sauf Benzia et Soumaoro.

[18h16]

La semaine dernière, la conférence de Marcelo Bielsa avait été mémorable. Marcelo Bielsa avait notamment expliqué pourquoi il était parti de l'OM et avait sorti une tirade un peu folle contre la presse.

[18h13]

Marcelo Bielsa devait commencé à 18h, mais Ibrahim Amadou, qui a commencé sa conférence de presse avec une demi-heure de retard est toujours en train de parler.