RMC Sport

Lutte pour la Ligue des champions: Monaco, le coup d'arrêt perdure

La course à l'Europe, loin d'être actée dans cette fin de championnat de France, concernait Monaco, Nice et Bordeaux ce samedi soir. Si les deux derniers restent plus que jamais dans le coup pour la Ligue Europa, ce n'est pas vraiment le cas du club du Rocher pour la Ligue des champions.

Ligue des champions: Monaco ne répond plus

L'impression commence sérieusement à perdurer. Alors que la fin de saison est toute proche et que les places d'honneur vont bientôt être définitivement distribuées, Monaco cale. Humilié par le PSG (7-1) puis surclassé par Guingamp la semaine dernière (3-1), l'ASM se devait de réagir face à Amiens (0-0), à la sortie d'une semaine où son entraîneur, Leonardo Jardim, avait secoué ses joueurs, les exhortant à mettre de côté leurs intérêts personnels.

L'électrochoc n'a pas eu lieu pour des Monégasques sans idées, en manque de jus et qui aurait pu concéder une nouvelle défaite si la reprise audacieuse de Kakuta n'avait pas été repoussée sur son poteau par Subasic (65e). Deuxième avant la journée et la victoire de Lyon sur Nantes (2-0), l'ASM, qui a fini à dix - tout comme Amiens - après l'exclusion de Diakhaby - pourrait quitter le podium, si l'OM l'emportait à Angers dimanche (17h). Et s'exposer réellement au risque de tout perdre sur cette fin de saison.

Ligue Europa: Nice reste placé, Bordeaux peut (recommencer à) y songer

Grâce à un penalty de Balotelli, Nice a ramené un point de son déplacement à Strasbourg (1-1). Un point ô combien important pour les Aiglons, dans un match parfois tendu, à l'image du duel entre l'ancien attaquant de Manchester City et Liénard, dans l'optique de la course à l'Europe. Sixièmes, les Azuréens ne sont qu'à un point de l'AS Saint-Etienne et de la 5e place. S'ils ont manqué l'occasion de faire un joli coup à Strasbourg, les Aiglons disposent d'un joker, avec quatre longueurs d'avance sur Rennes qui affronte dimanche le TFC. Mais le calendrier à venir s'annonce délicat, avec un déplacement à Marseille le week-end prochain et à Lyon pour l'ultime journée de championnat. 

Le calendrier, justement, pourra permettre ou non aux Girondins de Bordeaux de rêver, eux aussi, de soirées européennes. Vainqueurs à domicile de Dijon (3-1), et libérés par un csc de Rosier (80e) les hommes de Gustavo Poyet vont devoir faire l'exploit dans une semaine, sur la pelouse de Saint-Etienne, pour espérer aller chercher un petit quelque chose dans cette fin de saison. A noter que Malcom, nommé dans la catégorie du meilleur espoir du championnat aux Trophées UNFP, a été remplacé dès la 65e minute.

A.D