RMC Sport

Lyon au révélateur monégasque

-

- - -

Les Lyonnais se rendent à Monaco ce dimanche (17h), avec l’ambition d’enchaîner après leur succès en Ligue Europa. Si une victoire pourrait relancer leur saison, une nouvelle défaite les plongerait dangereusement vers la crise.

Les pessimistes ne s’en contenteront évidemment pas. Mais entre l’égalisation en infériorité numérique face à Bordeaux (1-1) et la victoire en Ligue Europa contre Rijeka (1-0), il y a comme un léger frémissement du côté de l’OL. Une inversion, certes infime, certes fragile, de la dynamique. Et c’est avec des envies de confirmation que Lyon se rend sur la pelouse de Monaco. « Chaque victoire en ce moment nous fera beaucoup de bien, reconnaît Milan Bisevac. On a senti plus un esprit d’équipe dans nos dernières prestations. Il faut qu’on avance. J’espère que nous allons gagner quelques places ce week-end. »

Douzièmes de Ligue 1, les hommes de Rémi Garde ont besoin de bien plus que de vagues motifs d’espoir. Il leur faut des points, pour retrouver un classement plus conforme, et aussi confirmer que le sursaut entraperçu est bien réel. A contrario, une cinquième défaite en onze matches de L1 les condamnerait presque définitivement à une fin de saison plus qu’anonyme. Ce qui n’empêche pas Garde de jouer la prudence, à l’heure d’évoquer ce rendez-vous : « Après avoir joué en Liguer Europa le jeudi, nous allons jouer en Ligue des Champions, estime l’entraîneur lyonnais. C’est un vrai match contre une équipe de C1, simplement eux n’auront pas joué en milieu de semaine. On va y aller dans nos petits souliers. »

Ranieri : « Garde a une équipe de Ligue des champions »

Rares sont ceux qui auraient pu imaginer avant le coup d’envoi de la saison que l’OL se rendrait sur le Rocher avec quasiment moitié moins de points que son adversaire (22 contre 12). Et les Rhodaniens feront le déplacement pour étalonner quelles peuvent être leurs ambitions – si ambition il y a – cette saison. Pour Claudio Ranieri, le coach de l’ASM, « Garde a une équipe de Ligue des champions. Il a joué en plus cette saison (le tour préliminaire, ndlr). Nous non. Mais j’espère que nous jouerons cette compétition la saison prochaine. Ce match sera un gros test pour nous. » Quoi qu’il en dise, c’est pourtant l’OL qui testera ces limites ce dimanche.

A lire aussi : 

- Lyon décolle enfin

- Lyon arrache le nul à Bordeaux

Govou : "Si Lyon a besoin"

La rédaction