RMC Sport

Lyon avec ses bébés à Montpellier

Samuel Umtiti sera titulaire contre Montpellier ce samedi soir.

Samuel Umtiti sera titulaire contre Montpellier ce samedi soir. - -

Confronté à une multitude de forfaits en défense, l’OL est contraint de faire confiance à des jeunes du centre de formation pour son déplacement chez les dauphins de L1 ce samedi (21h). A ses risques et périls…

Samuel Umtiti (18 ans), Amos Youga (19 ans), Medhi Zéffane (19 ans) et Jordan Ferri (19 ans). Ces noms ne vous disent pas grand-chose ? Normal. Même pour ceux qui décortiquent quotidiennement l’actualité de l’OL, ces (très) jeunes Gones évoluant habituellement avec la CFA restent d’illustres inconnus. Mais face à la cascade de forfaits en défense (B. Koné, Mensah, S. Koné partis à la CAN, les blessures de Cris, Lovren, Cissokho, Réveillère et la suspension de Dabo, ndlr), Rémi Garde n’a pas eu d’autre choix que de convoquer les « Babies Gones » : « C’est l’une des périodes les plus compliquées pour moi, glisse Rémi Garde. Ce n’est pas neutre d’avoir six ou sept défenseurs sur le flanc contre une équipe comme Montpellier qui brille offensivement. Mais l’état d’esprit collectif est au moins aussi important que les qualités individuelles ».

Malgré la bonne volonté affichée, Rémi Garde ne peut nier l’évidence. Car avec une défense complétement inédite (Gassama à droite - Kolodziejczak à gauche et une charnière composée d’Umtiti et Gonalons), l’OL part dans l’inconnu contre une équipe de Montpellier, meilleure attaque de Ligue 1 (39 buts inscrits) : « Je suis inquiet parce qu’on va rencontrer une formation qui a fait une très bonne première partie de saison, souffle le coach de l’OL. Mais je ne pars pas non plus défaitiste ». « Pour ce match, cela ne m’inquiète pas particulièrement, renchérit Kim Källström. Après, cela risque de nous coûter sur le long terme. »

Quid de Cissokho ?

Et le premier à en faire les frais, c’est Rémi Garde. Avant d’affronter Montpellier, le coach de l’OL a même dû composer avec une défection de dernière minute. Pisté notamment par Newcastle, Aly Cissokho (24 ans), pourtant titulaire et performant mercredi soir contre Lille en quarts de finale de Coupe de la Ligue, n’a finalement pas été retenu dans le groupe.

Officiellement, il s’agirait de douleurs musculaires pour l’ancien défenseur du FC Porto. Mais une solution pourrait être trouvée pour celui qui désire quitter le club rhodanien depuis le début de saison : « Je le dis et je le répète, Aly a un prix sur le marché (10 millions d’euros, ndlr) qui a été fixé par le club, reprend Rémi Garde qui envisage de recruter un défenseur central lors du mercato d’hiver. Mais pour nous, rien n’a changé le concernant. Après à partir du moment où le prix du marché sera apporté sur le bureau du président, les choses pourraient se faire ». Privés en outre de Bafétimbi Gomis (reprise), les Lyonnais visent la victoire à la Mosson. Normal : depuis novembre 2001, ils ne sont jamais inclinés en terre montpelliéraine.