RMC Sport

Lyon ne lâchera rien

Clément Grenier et ses coéquipiers lyonnais ne lâcheront rien face au PSG

Clément Grenier et ses coéquipiers lyonnais ne lâcheront rien face au PSG - -

Ce soir à Gerland, Lyon accueille le PSG dans un choc au sommet de la 36e journée qui pourrait sacrer les Parisiens. Mais pas question d’abdiquer à domicile pour l’OL. D’autant que les Gones ne doivent pas dilapider de points en vue de la Ligue des champions.

Scène de joie au Parc des Princes : les Gones de Gérard Houllier s’imposent sur la pelouse parisienne lors de la 35e journée (1-0) et décrochent ainsi leur cinquième titre de champion. L’image date de 2006 et les Parisiens pourraient bien se venger ce soir en déplacement à Gerland. Le Paris Saint-Germain n’est pas encore champion. La faute aux Marseillais, vainqueurs à Toulouse hier (2-1). Mais en cas de victoire, le titre sera acquis.

L’objectif est donc tout trouvé pour l’Olympique Lyonnais : retarder le sacre du PSG. C’est presque une question d’orgueil pour Rémi Garde. « On est à Gerland, on est chez nous. On sera devant nos supporters. J’espère qu’ils seront derrière nous encore plus que ces derniers temps. On en aura besoin parce que ce sera un gros match et on aura besoin de toutes les énergies positives à Gerland pour faire échouer Paris. »

Gonalons : « On n’a rien à leur envier »

Les Lyonnais joueront sans complexe devant le (très) probable futur champion. « Je pense qu’on n’a rien à envier au PSG, confie Maxime Gonalons, même si il faut les respecter. C’est la grande équipe du championnat mais à l’OL, on est habitués. On va faire en sorte de donner le maximum devant notre public pour gagner ce match. On aime jouer ces grands rendez-vous. Ce sera un vrai match de Ligue des champions et, pour nous, gagner sera la récompense de tout un travail. »

Et des complexes, Lyon n’a pas à en avoir : le PSG n’a remporté qu’un seul de ses 18 derniers déplacements à Lyon en Ligue 1 (en 2005), pour 7 nuls et 10 défaites. D’autant que l’Olympique Lyonnais est tout simplement la meilleure équipe du moment : 3 victoires et un nul lors des 4 dernières journées. Ajoutez à cela la nervosité parisienne du moment…

La victoire sinon rien

Mais plus que l’honneur, c’est une place en Ligue des champions qui est en jeu pour Lyon. Les Gones sont toujours troisièmes du classement, mais leurs poursuivants s’accrochent : Lille, vainqueur de Reims vendredi (3-0), n’est qu’à 3 points du podium, Nice et Saint-Etienne sont en embuscade.

Bien finir. Tel est donc le message de Rémi Garde à son vestiaire. « Le discours des uns et des autres, des responsables, du président, le mien indique aux joueurs un chemin à suivre, souligne le technicien rhodanien. On a tous pu avoir à un moment ou un autre des problèmes, des états d’âme, des déceptions. Mais en cette fin de saison, ce qui compte, c’est le club et ses résultats. Et je pense que tout le monde à son niveau doit œuvrer pour le résultat de l’équipe. » Et œuvrer pour l’équipe, cela signifie s’imposer ce soir, à domicile.

A lire aussi :

- L’OM retarde le sacre du PSG et verra la Ligue des champions

- Ancelotti : « Le titre est très proche »

- Lyon s’accroche à son podium

Apolline Bouchery, avec Edward Jay à Lyon