RMC Sport

Lyon : Oublier une semaine noire

Rémi Garde

Rémi Garde - -

Après leur élimination en barrages de la Ligue des champions face à la Real Sociedad, l’OL doit réagir en championnat où il reste sur une défaite contre Reims. Troisième de L1, les Gones peuvent se rassurer à Evian ce samedi (14h).

Fini la déception de la Ligue des Champions, place au championnat. Après leur cruelle désillusion ce mercredi face à la Real Sociedad en barrages de la Ligue des Champions (0-2, comme à l’aller), l’Olympique Lyonnais a été reversé en Ligue Europa. Dans leur poule, les Espagnols du Bétis Seville, les Portugais du Vitoria Guimaraes et les Croates de Rijeka. Du lourd. Mais, les Gones vont devoir oublier les compétitions européennes pour se consacrer au championnat. Et oublier les trois défaites de suite, C1 et L1 comprises, et le compteur but bloqué à zéro dans cette période.

Ce samedi, pour le compte de la quatrième journée de championnat, les Rhodaniens se rendent à Annecy affronter Evian Thonon-Gaillard dans le cadre d’un « petit derby ». Une opposition qui semble être facile sur le papier puisque les Haut-Savoyards sont lanterne rouge de Ligue 1. Mais Lyon n’est pas dans la forme de début août avec trois victoires en trois rencontres (Grasshopper Zurich, Nice et Sochaux). La saison dernière, les Gones n’avaient pas réussi à se défaire des Evianais avec deux matches nuls lors des deux confrontations.

Le 2000e match de Lyon en Ligue 1

Troisième de Ligue 1 avec six points, Lyon va devoir panser ses maux. Des maux que Maxime Gonalons veut très vite oublier. « Il faut rebondir. Une victoire remettrait les choses en place. C’est vrai qu’on a bien commencé le championnat mais cette non qualification pour la Ligue des Champions a pesé sur nous parce qu’on voulait retrouver cette compétition, estime le capitaine de l’OL. Aujourd’hui, c’est passé, il faut regarder le futur. La meilleure réponse, c’est de gagner. » Malgré le forfait de Clément Grenier, blessé aux ischio-jambiers, Lyon souhaite retrouver de l’allant. Une volonté que Rémi Garde transmettra à ses joueurs. « Je sais qu’on peut reproduire les bonnes séquences produites depuis le début de saison et qui nous ont ramené des points, précise le technicien rhodanien. Je ne suis pas dans l’état d’esprit de sacrifier notre jeu pour absolument gagner. Maintenant, c’est sûr que c’est l’objectif et ce serait bienvenu avant la trêve internationale. »

Avant cette coupure de quinze jours où l’équipe de France tentera de se rapprocher d’une qualification pour la prochaine Coupe du monde face à la Géorgie (6 septembre) et la Biélorussie (10 septembre), les Lyonnais aimeraient célébrer de la meilleure des façons leur 2000e match en Ligue 1. « C’est un moment important dans la vie du club. Cela montre la constance au plus haut niveau. C’est intéressant de pouvoir afficher de telles statistiques. De même que le 200ème match de Coupe d’Europe qui approche aussi. » Evian est prévenu, Lyon a les crocs.

A lire aussi :

>> Sakho, 2e défenseur français le plus cher

>> Garde : « Je ne suis pas inquiet »

>> Real Sociedad-Lyon : L’OL remis à sa place

Xavier Martel avec Edward Jay à Lyon