RMC Sport

Lyon-PSG : Paris a-t-il encore le blues ?

Duel Cavani - Bisevac lors du match aller

Duel Cavani - Bisevac lors du match aller - -

Cinq jours après sa désillusion en Ligue des champions, le PSG se replonge dans le bain de la L1, dimanche à Lyon (21h). Si le titre se rapproche pour les Parisiens, difficile de savoir s’ils sont complètement remis de cet échec.

Le Paris Saint-Germain ne sera pas champion ce dimanche soir à Gerland, comme il l’avait fait la saison passée. Finalement, pour le PSG, c’est peut-être une bonne chose. D’abord parce que ce titre, le quatrième de son histoire après ceux conquis en 1986, 1994 et 2013, ne lui échappera pas malgré le semblant de suspense entretenu par la victoire de Monaco à Rennes (1-0), samedi. Mais aussi parce que les joueurs de Laurent Blanc ont encore la tête dans le sac, cinq jours après leur élimination dans les dernières minutes de leur quart de finale retour de la Ligue des champions sur la pelouse de Chelsea. « C’est dur à avaler », avoue l’entraîneur parisien. Vendredi, le défenseur et capitaine Thiago Silva lâchait sur PSG TV : « Aujourd’hui l’entraînement a été un peu plus joyeux. Quand on prend un coup comme celui qu’on a pris contre Chelsea, on est un peu perdu. »

Vraiment perdus les Parisiens ? Leur prestation à Lyon, également éliminé de la scène continentale, jeudi face à la Juventus Turin en Ligue Europa, en dira un peu plus sur leurs ressources mentales. A priori, Paris sait rebondir. Il faut ainsi remonter à l’automne 2012 pour retrouver trace de deux défaites consécutives (contre Saint-Etienne en quart de finale de Coupe de la Ligue et contre Nice en L1). Oui mais voilà, la déception de Stamford Bridge n’est en rien comparable à celle du Camp Nou, l’an passé après l’élimination au même stade de la C1 face au Barça.

Thiago Silva : « Tous les joueurs ont su se remettre en selle »

Quoi qu’il en soit, les sept prochains jours des Parisiens s’annoncent particulièrement importants. Après Lyon en Ligue 1, la PSG retrouvera les Gones dans une semaine, cette fois au Stade de France, pour un titre à la clé : la Coupe de la Ligue, qui lui échappe depuis 2008. Comme pour le titre de champion de France, Paris briguera un quatrième sacre dans cette épreuve. Malgré la déception européenne, il rêve d’ajouter ces deux lignes à son palmarès. « Maintenant, il faut se tourner au plus vite vers ces rencontres, positive d’ailleurs Thiago Silva. Tous les joueurs ont su se remettre en selle. Nous avons un match difficile et je suis sûr que nous allons réaliser une grande performance. » Promesse de capitaine. 

A lire aussi :

Di Meco : « Laurent Blanc est fragilisé »

PSG - Blanc a une proposition de contrat

Le PSG, autopsie d’un crash en quatre temps

AB et LB