RMC Sport

Lyon réveille les mauvais souvenirs

-

- - -

Trois défaites consécutives : ce n’était plus arrivé à l’OL depuis deux ans. Une série aussi négative que problématique avant la réception capitale de l’Ajax Amsterdam en Ligue des Champions, ce mardi.

Depuis octobre 2009, on n’avait plus connu ça entre Rhône et Saône. Trois revers d’affilée, face au Real Madrid, à Sochaux et Rennes. Il y a deux ans, c’était face à Sochaux, Nice et la Fiorentina en Ligue des champions. Les Lyonnais avaient relevé la tête contre Boulogne (2-0) dans un Stade de Gerland tétanisé par le froid de décembre et l’enjeu inhabituel d’une telle affiche. Pour cause de blessures diverses et variées, François Clerc, Sidney Govou, Jean-Alain Boumsong, Delgado, Lisandro et Mathieu Bodmer sont alors aux abonnés absents.

Deux saisons plus tard, le scénario est sensiblement le même alors que ‘Licha’, Michel Bastos, Cris, Ederson, Clément Grenier et dans une moindre mesure Yoann Gourcuff ont longtemps manqué au collectif lyonnais. Une série à laquelle le néo-international Maxime Gonalons (mollet) est venu s’ajouter pour le dernier match perdu de l’OL. « J’ai vu des choses qui m’ont déplu face à Rennes (2-1), déplore l’entraîneur Rémi Garde. Ce qui me gêne, ce sont les performances individuelles très en deçà. A mon avis, les joueurs doivent faire beaucoup mieux ».

Le coup de la panne, encore

Reste que les similitudes avec la saison 2009 sont troublantes. Après une qualification en barrage aller de Ligue des champions face à Anderlecht en début de saison, les hommes de Claude Puel enchaînent sur une impressionnante série d’invincibilité lors des neuf premières journées de Ligue 1 (sept victoires, deux résultats nuls). Avant de mystérieusement s’effondrer. La faute également à une préparation physique des plus poussées. En 2011, Lyon refait le coup de la panne. Ennuyeux à deux jours d’affronter l’Ajax Amsterdam : « A nous de repartir de l’avant, clame le buteur Bafetimbi Gomis, muet depuis le 15 octobre dernier. Il ne faut surtout pas que le doute s’installe car on est dans nos objectifs. Mais des défaites comme celles de Rennes, ça arrive. Le football, c’est aussi ça ».

Tandis que le spectre automnal semble s’éloigner, Maxime Gonalons devrait être remis pour affronter l’Ajax Amsterdam ce mardi lors de la quatrième journée de Ligue des Champions. Une bonne nouvelle alors qu’il y a deux ans, les Lyonnais portés par un génial Hugo Lloris avaient fini par atteindre les demi-finales de la compétition (défaite contre le Bayern Munich). Un bon présage pour des Rhodaniens qui veulent en finir avec le mauvais sort en cette période de l’année.