RMC Sport

M’Baye Niang : « Envie de prouver que je n’ai rien perdu »

-

- - -

Officiellement prêté à Montpellier le 1er janvier, date d’ouverture du mercato, le jeune (19 ans) M’Baye Niang a pu s’entraîner ce samedi avec le club héraultais après avoir eu l’autorisation de l’AC Milan. Il explique son choix.

M'Baye Niang, quelles sont vos premières impressions de nouveau joueur de Montpellier ?

Elles sont très bonnes. Sur le plan physique, ça allait au départ puis ça a été un peu plus compliqué. J’ai été arrêté sept jours à cause des vacances. Là, c’est la reprise et je vais essayer de bien travailler sur le plan physique pour retrouver mon niveau et apporter à ce groupe, qui a beaucoup de qualités, pour remonter au classement. J’ai déjà commencé à reprendre du plaisir dans le jeu et c’est ce que je recherche.

Quel est votre objectif en rejoignant Montpellier ?

Avant tout de retrouver du temps de jeu. Il y a un objectif sportif : le maintien, voire plus haut. On va essayer de grappiller le plus de points tous ensemble en restant soudés pour réaliser cet objectif.

Rolland Courbis vous a-t-il expliqué ce qu'il attendait de vous ?

Avant de prendre ma décision, on a échangé longuement avec le coach et il m’a dit clairement ce qu’il attendait de moi. De mon côté, je lui ai dit ce que je voulais apporter en venant ici et on a tout de suite eu un bon feeling. C’est pour ça que je suis à Montpellier aujourd’hui.

Justement, que pouvez-vous apporter à Montpellier ?

Je veux essayer d’apporter un peu plus devant tout en respectant les autres. Apporter de la puissance, un peu d’expérience et pourquoi pas des buts.

Avez-vous envie de prouver des choses après un début de saison compliqué à Milan ?

Oui. J’ai envie de prouver aux gens que je n’ai rien perdu. Avec la confiance, je peux redevenir le joueur que j’ai été à un moment. C’est en passant par le travail que j’y arriverai et je suis persuadé que je vais le réaliser en enchaînant les matches et en travaillant.

Avez-vous continué à suivre la Ligue 1 ?

Bien sûr, je suis beaucoup le championnat. Avec le PSG, tu es obligé de le suivre. (Sourire) Et puis j’ai été formé en France. J’ai à peu près une idée de ce qui se passe en Ligue 1.

Mais avez-vous une idée sur Montpellier ?

Oui, je les ai un peu suivis. Ça a été un peu plus compliqué ces derniers temps. Mais je suis persuadé qu’on va relever la tête et se sortir de cette situation.

Connaissiez-vous déjà quelques joueurs de Montpellier ?

Oui, j’en connaissais plusieurs dans l’effectif. Et j’ai joué à plusieurs reprises contre eux quand j’évoluais en France donc ça a été plus facile pour m’adapter.

A lire aussi :

>> Montpellier : Une promesse à la reprise

>> Nkoulou, Gonalons, Lavezzi : Le mercato s'agite déjà

>> Cissé se rapproche de Bastia

Propos recueillis par Julien Landry à Montpellier