RMC Sport

Mais au fait, comment on élabore un calendrier? Le président de la LFP vous explique tout

Didier Quillot, le directeur général de la LFP.

Didier Quillot, le directeur général de la LFP. - BFM Sport

Invité de l’After Foot ce jeudi, le directeur général de la LFP, Didier Quillot, a décrypté la méthode utilisée par la Ligue afin de réaliser le calendrier de la saison en Ligue 1 qui a été dévoilé ce jeudi pour la saison 2016\/17.

Le "top 10" de Canal +

"D’abord, il y a les demandes des diffuseurs, a expliqué Didier Quillot dans l'After Foot ce jeudi. Canal + a ce qu’on appelle le "top 10" et on décide avec Canal + quand on met les 10 principales affiches."

>> Les podcasts de l'After

Les vœux des clubs

"Il y a ensuite les vœux des clubs, a poursuivi le directeur général de la LFP. Les "Européens" (qualifiés pour les compétitions européennes) ont droit à 200 points de vœux, les non-Européens ont 100 points.

>> Suivez l'After Foot sur Facebook

Vous avez droit à un nombre x de vœux et vous pouvez affecter des points à chacun de vos vœux. Vous mettez le plus de points au vœu auquel vous êtes le plus attaché. Les clubs ont en gros cinq ou six vœux chacun qui sont en général justifiés."

A lire aussi >> La LFP dévoile le montant du contrat de naming pour la L1

Comment faire un calendrier équilibré?

"Il y a des systèmes de pivot, c'est-à-dire deux matches d’affilée à domicile ou à l’extérieur, et on essaie de limiter ce nombre de pivots. On essaie de faire en sorte qu’un club joue de manière équilibrée, par exemple neuf fois à domicile et dix fois à l’extérieur en phase aller et inverse en phase retour."

Contraintes liées au pouvoir public

"Il y a également les contraintes liées au pouvoir public. Par exemple, pendant la braderie de Lille on ne fait pas un match à Lille, pendant un grand événement à Bordeaux, on ne fait pas un match au Matmut. Ensuite on mouline tout ça. On essaie aussi de ne pas mettre Nancy et Metz en même temps à domicile, Nice et Monaco ou les clubs bretons en même temps à domicile."

Un tirage aléatoire plutôt satisfaisant

"On fait un tirage aléatoire de tout ça et on regarde comment ce tirage aléatoire correspond aux vœux des clubs et, aujourd’hui, sur le calendrier qu’on a publié, il y a 80% des vœux des clubs exaucés, c’est mieux que l’an dernier."

A lire aussi >> Ligue 2: la LFP officialise la tenue de play-offs pour 2017-2018

Cette année, le championnat ne sera pas faussé

"On a décidé cette année, dans le cadre du calendrier, que les matchs de championnat qui concernent les deux finalistes de la Coupe de la Ligue pourront être joués avant la finale et devront l'être simultanément, de façon à éviter qu'ils ne le soient pas, comme ce fut le cas cette année, et que Monaco - Saint-Etienne soit trois jours avant la fin de la L1."

VIDEO - Les play-offs officiellement instaurés en Ligue 2

After foot