RMC Sport

Maître Fillion : « Persuadé qu’aucune mise en examen n’interviendra »

Yann M'Vila

Yann M'Vila - -

Yann M'Vila, le milieu de terrain du Stade Rennais, a été mis en garde à vue pour avoir frappé un jeune homme de 17 ans. Son avocat, maître Thierry Fillion, revient sur les faits.

Maître Fillion, concrètement, que reproche-t-on à Yann M’Vila ?

C’est un fait de vie privée qui n’a aucune gravité particulière. Yann a eu une explication qui a mal tourné en fin de semaine dernière avec un jeune homme qui l’avait hébergé sur le plan familial pendant quelque temps l’an passé. Ce jeune homme s’est montré particulièrement irresponsable et indélicat vis-à-vis de Yann. Il a trahi sa confiance et celle de sa famille. L’explication a mal tourné ce qui a conduit le parquet de Rennes a posé des actes de nature à calmer les choses et à faire en sorte que ça ne s’envenime pas de parts et d’autres, ce qui a provoqué cette garde à vue.

Si Yann M’Vila a été mis en garde à vue, est-ce parce que les gendarmes voulaient lui rappeler qu’il devait se tenir en raison de son statut d’homme public ?

Absolument. Yann M’Vila est un tout jeune homme qui a le droit d’avoir des difficultés et qui doit aussi faire face à des gens qui voudraient peut-être profiter justement de son statut. Ce n’est pas toujours facile d’assumer ces relations-là. Il a parfaitement compris qu’il avait fait une erreur qui, heureusement, n’aura pas de conséquences. Il a reconnu cette erreur.

Après une récente défaite du Stade rennais, Yann M’Vila a eu une altercation avec des supporters… Finalement, son souci majeur n’est-il pas d’être trop agressif ?

Sur le plan professionnel, je pense au contraire que c’est un garçon qui fait preuve de beaucoup de calme et de maturité. Après, on oublie qu’il a 21 ans et que c’est donc un jeune homme qui n’a pas beaucoup d’expérience. Il est très souvent jeté en pâture aux médias. Il est surveillé. Je ne crois vraiment pas qu’il soit bouillant ou sanguin.

Aujourd’hui, que risque-t-il ?

Je n’espère rien de grave. Je suis persuadé qu’aucune mise en examen n’interviendra. La procédure sera transmise au parquet de Rennes dans les jours qui viennent et on attend assez sereinement la décision qui sera prise.

Propos recueillis par Pierre-Yves Leroux