RMC Sport

Marcq : « Un choix naturel »

-

- - -

L’ancien Boulonnais, très convoité à l’intersaison, a préféré rejoindre le promu Caen, un club familial. Pour sa deuxième saison en Ligue 1, Damien Marcq, 21 ans, veut poursuivre son ascension et s’installer durablement en équipe de France Espoirs.

Pourquoi avez-vous choisi de signer à Caen plutôt qu’à Lille ou Lens ?
Caen est dans la continuité de Boulogne-sur-Mer. C’est un club dans lequel on peut travailler sereinement, sans avoir la pression des médias et des supporters. Je pense que c’est ce qui me faut pour ma progression. Le transfert s’est fait naturellement. J’ai eu Franck Dumas au téléphone. Son discours m’a séduit. J’ai visité le stade. Il est un peu à l’anglaise avec des tribunes proches. Ça peut être sympa.

N’avez-vous tout de même pas peur de revivre la même saison qu’avec Boulogne et redescendre en Ligue 2 après une belle montée ?
Ça n’a pas été tous les jours facile avec Boulogne. On a passé la saison au fond du classement. Mais ça reste une expérience intéressante, car j’ai découvert la Ligue 1. J’ai tout connu avec Boulogne : du National à l’élite. Avec Caen, j’espère vivre une meilleure année. Je vais essayer de faire tout mon possible et amener mon vécu. On va à Marseille pour la première journée (le 7 août, ndlr). Ça devrait faire un bon match entre le champion de L1 et de L2.

Quels seront vos objectifs personnels ?
L’équipe de France Espoirs m’intéresse. Il y a l’Euro en fin de saison au Danemark que j’aimerais disputer. Pour l’instant, c’est mon objectif. Mais si tout se passe bien, on verra plus haut dans quelques années.