RMC Sport

Martel assume ses responsabilités

-

- - -

Le Président du RC Lens Gervais Martel croit toujours au maintien, mais assume les erreurs qu’il a pu commettre cette saison.

Le RC Lens vit une saison noire. Avec comme ambition d’accrocher l’Europe cette saison, les Sangs et Or se retrouvent en ballotage défavorable dans la course au maintien. Le résultat de l’échec d’une politique sportive portée sur Guy Roux en début de saison, puis sur l’arrivée de Daniel Leclercq pour épauler Jean-Pierre Papin début 2008.

Un politique qu’assume le Président Gervais Martel. « Il y a eu des erreurs, notamment de ma part. Peut être même dès le départ lorsque Francis Gillot me présente sa démission. J’aurais peut être dû la refuser. Ensuite, je fais venir Guy Roux mais on se trompe tous les deux. Ce qui veut dire qu’on s’emballe dans des recrutements peu judicieux avec des joueurs qui arrivent et qui repartent. Et même si nous avons eu beaucoup d’espoirs en janvier et février, mais nous n’avons pas été capables de les tenir. Il n’y a pas d’excuses à avoir. Si nous sommes dans cette position là, c’est qu’on mérite d’y être », explique-t-il lors de son passage dans Luis Attaque sur RMC.

Gervais Martel a par ailleurs assuré qu’il serait toujours le Président du club quelque soit l’issue de la 38e journée.

La rédaction - Luis Attaque