RMC Sport

Martel : « Je garde confiance en Mammadov »

Gervais Martel

Gervais Martel - AFP

Invité de l’Intégrale Sport sur RMC, Gervais Martel, président de Lens, assure qu’il garde confiance en Hafiz Mammadov, l’homme d’affaire azéri qui doit reprendre le club mais qui n’a pas versé 2,5 des 4 millions d’euros qu’il avait promis. Sans cette somme, le club du Pas-de-Calais ne peut pas recruter. « Oui ce qui est invraisemblable parce qu’on m’a sucré 12 millions de masse salariale, de charges sociales et d’investissements sur les transferts à cause de 2,5M qui ne sont pas arrivés, calcule-t-il. Moi je n’ai jamais été très fort en maths car j’étais copain avec le radiateur mais cela fait quand même une différence. J’essaie de trouver les 2,5M€ qui manquent. Je cours un peu partout mais je suis persuadé que je vais y parvenir. Si j’ai fait une croix sur les 2,5 millions d’euros ? Non. Je ne suis pas quelqu’un qui tire sur l’ambulance. Il nous a sauvés. Il a le droit d’être aujourd’hui dans la difficulté. Il n’est pas mort. Je garde confiance en Mammadov. J’essaie juste de trouver des solutions au niveau de la holding du RC Lens pour pouvoir recruter. »

La rédaction avec l'Intégrale Sport