RMC Sport

Mavuba : « On avait tellement les boules… »

Rio Mavuba

Rio Mavuba - -

Au lendemain du Trophée des champions remporté par l’OM face à Lille (5-4), le capitaine du LOSC ne décolérait pas, hier. Pour Rio Mavuba, l’arbitre de la rencontre a commis de graves erreurs d’appréciations, qui justifiaient le boycott du protocole.

« Rio Mavuba, comment avez-vous vécu cette fin de match avec ces deux penalty sifflés contre votre équipe ?
J’ai ressenti un sentiment d’injustice parce que le second penalty ne se siffle pas. L’arbitre n’est pas sûr et, dans ces conditions, il doit s’abstenir. C’est très dur pour nous. Sur la fin du match, le dernier penalty sifflé nous a tous rendus fous.

Puis il y aussi le carton rouge adressé à Aurélien Chedjou, qui sera suspendu pour la première journée de Ligue 1…
Oui, c’est vraiment le point noir de la soirée parce que cette expulsion a une incidence sur le Championnat. Et ce qui m’étonne aussi, c’est qu’on se délocalise et qu’on se fait arbitrer par des arbitres locaux. Et au final, on ne sait pas s’ils sont au courant des conséquences de cette expulsion.

On a l’impression que Lille a manqué de métier mercredi soir face à Marseille. Partagez-vous cette analyse ?
Je ne sais pas. Mais ce qui est sûr, c’est que ce match va nous servir. En termes d’expérience, ça va nous faire du bien. On n’aurait pas dû les laisser revenir. A nous de corriger tout ça. C’est peut être un mal pour un bien car sur les 90 minutes du match, on a montré un beau visage. Mais vraiment, finir au penalty, ça aurait été plus juste.

A la fin de la rencontre, vous avez boycotté la remise des médailles. Pourquoi avoir pris cette décision ?
A chaud, on voulait directement rentrer aux vestiaires. Mais par respect pour les Marseillais, on est resté sur le terrain. Après, on avait tellement les boules qu’on ne voulait pas trop s’attarder non plus. Donc au final, on a décidé que j’aille récupérer seul les médailles pour tout le monde.

Après la rencontre, on vous a vu en discussions avec Frédéric Thiriez. Que lui avez-vous dit ?
J’ai fait part de ma frustration au président de la Ligue. On a rapidement parlé mais rien de plus.

Présent à Tanger, Laurent Blanc va livrer le 4 août sa liste pour le match amical France-Chili. Pensez-vous en faire partie ?
Bien sûr que j’aimerais être dedans (sourires). Depuis le temps que je le dis. Tout le monde sait que j’ai envie d’être dans cette équipe de France. A moi de travailler pour être retenu. »