RMC Sport

Mbappé et Neymar sans réussite, le chef d’œuvre de Jeannot… les notes de Dijon-PSG

-

- - AFP

Si Thomas Meunier a offert la victoire au PSG à Dijon (1-2) ce samedi lors de la 9e journée de Ligue 1, Mbappé en position d'avant-centre et Neymar sont restés muets. Notons côté dijonnais le but exceptionnels de Jeannot.

Les notes des Dijonnais

Baptiste Reynet 7
Le gardien a tout fait pour retarder l'échéance (15e, 61e, 64e, 68e) avant de céder suite à un ultime arrêt devant Neymar (72e).

Papy Djilobodji 6
Solide, l'éphémère joueur de Chelsea a rappelé qu'il savait hausser son niveau de jeu quand l'évènement l'y obligeait. Sa bicyclette aurait pu faire de lui l'homme de l'après-midi sans l'arrêt d'Alphonse Areola (52e).

Oussama Hadadi 5
Un sauvetage salvateur devant Kylian Mbappe (50e), mais un manque d'apport offensif.

Valentin Rosier 5
Le jeu des locaux a largement penché à droite, faisant de Valentin Rosier un passage essentiel des attaques dijonnaises. Il a cependant manqué de justesse au défenseur dans ses centres.

Cédric Varrault 4
Match difficile à gérer pour le capitaine, souvent pris de vitesse par l'attaque parisienne.

Naim Sliti 6
Le joueur du DFCO le plus percutant. Dès la 6e minute, le Tunisien a mis Yuri Berchiche au sol, avant d'être à l'origine du centre qui a procuré la plus belle occasion des siens en première période (30e). Remplacé par Wesley Said (72e).

Jordan Marie 6
Sa volée du gauche a procuré des frissons aux supporters parisiens avant de terminer sa course à gauche du poteau d'Alphonse Areola (30e.). Le milieu de terrain le plus accrocheur à Dijon.

Romain Amalfitano 5
Une grosse activité, un énorme pressing, mais aussi beaucoup d'agressivité. Presnel Kimpembe aurait pu en payer le pris sur une grosse semelle (82e).

Changhoon Kwon 5
Le Sud-Coréen a fait briller Alphonse Areola sur une frappe lointaine (36e). Sans se montrer plus tranchant par la suite. Remplacé par Frédéric Sammaritano (72e).

Xeka 5
Ballon au sol, le Portugais a été très juste. Moins dans la récupération. L'ancien lillois est symbolique de la volonté de créer du jeu des Bourguignons.

Benjamin Jeannot 6
Un geste de génie sorti venu d'une autre planète et probablement du joueur le plus discret sur la pelouse de Gaston Gérard. Presque miraculeux. Benjamin Jeannot avait été très utile sur les ballons aériens mais beaucoup moins dans le jeu où ses partenaires ont eu toutes les difficultés du monde à le trouver. Il s'est finalement créé sa seule occasion tout seul.

Les notes des Parisiens

Alphonse Areola 7
Deux arrêts (36e, 52e) importants à des moments où le PSG souffrait le plus. Rien pu faire sur le but de Benjamin Jeannot.

Thomas Meunier 8
Les deux bras levés vers le ciel, un énorme sourire et surtout beaucoup de soulagement pour le Belge après son but (71e). Une joie encore plus expressive après son doublé (90e). Pourtant, le Belge avait a été à la peine physiquement avant cela.

Presnel Kimpembe 6
Des erreurs dans la relance, mais toujours autant d'atouts physiques quand il s'agit de récupérer le ballon. Attention à ne pas trop souvent jouer avec le feu au moment de la relance.

Marquinhos 7
Capitaine, le Brésilien a été le patron parisien samedi. Il aurait pu en être le héros mais sa tête n'a trouvé que la transversale de Baptiste Reynet (62e).

Yuri Berchiche 5
Une grosse faute en tout début de match (6e), un manque de tranchant ayant amené une énorme occasion adverse (36e), l'Espagnol a montré des lacunes défensives. Offensivement, le latéral est toujours bien placé, mais ses dernières passes n'ont jamais été efficaces. 

Adrien Rabiot 4
Une nouvelle fois placé en sentinelle, Adrien Rabiot n'y a pas livré le match de sa vie. Mais ses interventions dans les pieds adverses ont souvent fait du bien au bloc parisien. Une grosse faute en fin de rencontre (74e).

Daniel Alves 4
Le Brésilien a alterné le passable et le mauvais dans un rôle de relayeur inattendu. Il est celui qui a pris le plus de risque en tentant des passes, longues ou courtes, pour prendre de vitesse la défense adverse, mais sans jamais réussir ce qu'il a mis en oeuvre. Son coup franc sur la barre (44e) aurait pu faire beaucoup de bien à son équipe avant la mi-temps.

Julian Draxler 5
Sans commettre d'erreurs, l'Allemand n'a jamais créé de décalage, se cachant un peu au milieu de terrain. Son rôle de relayeur semble cependant bien convenir au système parisien. Remplacé par Giovani Lo Celso (72e).

Angel Di Maria 3
Ce n'est pas avec ce genre de prestation que l'Argentin va réussir à faire douter Unai Emery. Une frappe du gauche qui a obligé Baptiste Reynet à se coucher (15e), une reprise devant le but vide qui a manqué le cadre (54e)... et puis c'est tout. Remplacé par Lucas (78e).

Kylian Mbappé 4
Trois énormes occasions (51e, 57e, 68e), un face à face manqué (64e), l'attaquant a raté son match. En positon de N°9, il se doit de concrétiser au moins l'une de ses chances. Sa passe décisive pour le but de la victoire de Thomas Meunier a sauvé - un peu - sa prestation.

Neymar 4
Il a manqué du jus à la star brésilienne pour réellement peser sur cette rencontre. La semaine internationale a pris beaucoup d'énergie à l'attaquant qui s'est souvent pris la défense dijonnaise comme un mur. Son carton jaune (39e) a été symptomatique de son agacement. Plus tranchant après la pause.

>> Revivez Dijon-PSG

VIDEO : Le Vestiaire: Socrates, ce joueur qui a lutté contre la dictature militaire au Brésil

Loïc Tanzi à Dijon