RMC Sport

Metz-Bordeaux: Niang explique pourquoi il s’est chauffé avec des supporters en tribunes

Bordeaux a été tenu en échec sur la pelouse de Metz, ce dimanche, lors de la 14e journée de Ligue 1 (3-3). De quoi agacer Mbaye Niang, qui s’est accroché verbalement avec des supporters messins présents dans les gradins.

Un beau spectacle sans vainqueur. Metz et Bordeaux se sont séparés sur un score de parité, ce dimanche, lors de la 14e journée de Ligue 1 (3-3). Au terme d’un match à rebondissements, les deux équipes n’ont pas réussi à se départager sur la pelouse de Saint-Symphorien. Un scénario qui n’a pas vraiment plu à Mbaye Niang.

"Il y a des mots qu’il ne faut pas dire"

L’attaquant des Girondins, entré en seconde période, s’est d’ailleurs accroché verbalement avec des supporters messins au coup de sifflet final. Alors qu’il se dirigeait vers le couloir en compagnie de ses partenaires, l’international sénégalais s’est chauffé avec des spectateurs virulents. En cause? Des propos injurieux tenus à l’encontre de Yacine Adli, qui a répondu d’un geste de la main aux provocations.

"Il s’est passé quelque chose avec Yacine (Adli), a expliqué Niang, à chaud, sur Amazon Prime Vidéo. Il y a des gens dans les tribunes qui insultent. Je veux bien croire qu’ils supportent leur équipe, qu’ils sont contre l’équipe adverse. Mais il y a des limites et des mots qu’il ne faut pas dire. J’ai juste été lui dire qu’il fallait qu’il arrête de parler et que s’il avait un problème, il descendait, c’est tout..."

"Un manque de respect à l’adversaire"

Concernant le match en lui-même, l’avant-centre de 26 ans ne digère pas la prestation de son équipe, qui a concédé l’égalisation alors que Metz évoluait en infériorité numérique après l’exclusion de Farid Boulaya (68e).

"C’est dommage parce qu’on a fait 40 bonnes minutes. Après, on fait des erreurs d’inexpérience, même de manque de respect de l’adversaire, parce qu’on commence à être arrogants, à devenir presque hautains, a-t-il déclaré. Alors qu’on connaît notre position. On sait combien le résultat est important. On les remet dans le match. On savait que ça allait être difficile. Maintenant, voilà, on a encore fait un match nul. Il va falloir travailler, apprendre de ces erreurs-là, parce qu’on voit que les points sont importants. Peut-être qu’on en n’a pas encore pris conscience. J’espère que ça va vite être le cas, sinon ça sera compliqué". Avec ce résultat, Bordeaux se retrouve 17e du classement, aux portes de la zone rouge. Metz reste bon dernier.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport