RMC Sport

Metz-PSG: le carton parisien, après le rouge messin

Le PSG poursuit son sans-faute en Ligue 1 avec un cinquième succès de rang acquis à Metz (1-5) avec le trio Neymar-Cavani-Mbappé qui a brillé. Un score toutefois lourd pour les Grenats, qui ont seulement cédé en infériorité numérique.

Emery a opté pour le 4-4-2

Avec les absences cumulées de Marco Verratti, suspendu, et de Javier Pastore, en soins après son retour de sélection, Unai Emery a décidé de changer ses options habituelles au milieu. Exit la configuration à trois. Place à un 4-4-2, qui se transformait parfois en 4-2-3-1, avec Rabiot et Thiago Motta au milieu. Neymar, à gauche, et Draxler, à droite, occupaient les ailes, laissant devant un duo d’attaquants de luxe avec Cavani et Mbappé. Un cadre mais des libertés pour ce quatuor qui a beaucoup permuté. Avec réussite. Les échanges incessants entre Neymar, Mbappé, Cavani et Draxler ont fini par déboussoler la défense, surtout après l’expulsion d’Assou-Ekotto (56e).

>> Revivez le film du match, Metz-PSG (1-5)

Cavani-Mbappé, ça marche

Il faudra attendre d’autres sorties communes et une adversité plus importante pour valider le ticket Cavani-Mbappé mais la première impression est excellente. Tout comme les chiffres bruts avec un doublé pour Cavani et un but pour Mbappé. Surtout, les deux joueurs ont déjà affiché une certaine complémentarité et complicité. Sur le but de l’Uruguayen (31e), Mbappé s’efface au bon moment pour ne pas gêner son coéquipier. Meilleure illustration de ce que peut réaliser ce duo, cette merveille de centre extérieur du droit de Mbappé déposé sur la tête de Cavani, qui a buté sur Kawashima (35e).

>> Fair-play financier: le PSG serein malgré l'enquête de l'UEFA

Un carton rouge qui a tout changé

Placé bas, le bloc messin a longtemps résisté aux assauts parisiens, tant par sa bonne organisation que par la maladresse de Cavani, qui a touché le poteau face au gardien messin (21e). Mais en infériorité numérique, après l’expulsion d’Assou-Ekotto pour un tacle par derrière sur Mbappé (56e), la mission était ardue. Une défaite logique qui laissera tout de même quelques regrets aux Grenats lorsqu’ils se remémoreront le but vide manqué par Rivière (47e). Il y avait alors 1-1.

>> PSG: non, Neymar ne sera pas suspendu face au Celtic

Le PSG seul en tête, zéro pointé pour Metz

Deux trajectoires diamétralement opposées. Sur la pelouse de Saint-Symphorien, le PSG a engrangé son cinquième succès en autant de rencontres. Le PSG pointe logiquement en tête avec trois longueurs d’avance sur Monaco, qui se déplace samedi à Nice (17h). Côté messin, le bilan comptable est rapidement fait. Zéro point pris en cinq journées et la dernière place.

>> Caïazzo l'assure, "le PSG dérange" et "est la cible" des autres gros clubs européens

MI