RMC Sport

Mme Louis-Dreyfus : « Une vente de l'OM n'est pas à l'ordre du jour »

Si elle ne veut pas donner de garanties pour le futur, Margarita Louis-Dreyfus, veuve de l’ancien propriétaire de l’OM, explique qu’elle n’a pour l’instant pas l’intention de vendre le club.

« A de nombreuses reprises, Robert (Louis-Dreyfus, propriétaire de l'OM depuis fin 1996 et décédé le 4 juillet, ndlr) m'a répété : ''Avec l'OM, tu feras ce que tu veux.'' Après sa mort, je n'ai pas voulu partir. Je me suis retrouvé face à une très grande responsabilité et j'ai pensé qu'une mise en vente aurait pu déstabiliser le club, a déclaré Margarita Louis-Dreyfus dans un entretien à l'Equipe vendredi. (…) Je ne peux pas donner de garantie pour le futur. Dire que mon engagement va durer cinq, dix ou quinze ans : ce ne serait pas honnête. Seulement, une vente n'est pas du tout à l'ordre du jour. L'ordre du jour, c'est de permettre à l'OM de gagner quelque chose, de travailler dans la sérénité. »« Robert a connu des moments difficiles au cours desquels il a envisagé de revendre. Mon engagement dépend du club, aussi. Si ça fonctionne bien, il n'y a aucune raison d'arrêter », a poursuivi la veuve de RLD.

Ces propos sont dans la lignée du communiqué publié le 5 juillet, où elle avait indiqué que la famille "poursuivrait l'oeuvre" de son mari, laissant entendre qu'il ne fallait pas attendre de désengagement de sa part.

La rédaction