RMC Sport

Monaco bat Le Mans, Nancy réussit le hold-up parfait à Nantes

Le Monégasque a participé à la victoire des siens face au Mans (3-0).

Le Monégasque a participé à la victoire des siens face au Mans (3-0). - -

Victorieux du Mans et de Nantes, Monaco et Nancy prennent neuf points d’avance sur les premiers relégables.

Monaco et Nancy ont réussi une très bonne opération ce dimanche après-midi, en s'imposant face au Mans (3-0) et à Nantes (1-0). Avec 19 points, les deux clubs ont désormais un confortable matelas de neuf points d'avance sur les premiers relégables. Dans la principauté, le stade Louis II sonnait plutôt creux pour la réception du Mans. Les deux équipes, guère en confiance ces derniers temps, ont du mal à entrer dans la rencontre. Les tirs cadrés sont très rares, et il faut attendre la 38ème minute pour voir arriver la principale occasion de la première période. Après une succession de corners monégasques, Licata récupère la balle sur le côté gauche de la surface, déborde Baal, et tombe plutôt facilement après avoir été légèrement accroché. L'arbitre accorde le pénalty, que Cufré s'apprête à transformer. L'ancien international argentin, qui en avait déjà inscrit deux cette saison, force trop sa frappe. Le ballon s'envole dans les tribunes. Les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score vierge.

Mais le retour des Monégasques sur la pelouse est tonitruant. En l'espace de cinq minutes, bien aidés par la défense mancelle, ils inscrivent trois buts. Le premier grâce à Alonso, qui bénéficie d'un bon travail de Park sur le côté droit. Servi à l'entrée de la surface, l'Argentin se décale et envoie une frappe enroulée dans le petit filet de Pelé (1-0, 48ème). Dans la minute suivante, les Manceaux concèdent un coup-franc à 45 mètres de leurs cages. Le défenseur brésilien Paul André dévie de la tête dans ses propres filets (2-0, 49ème). Et le cauchemar n'est pas fini pour les Manceaux, qui tergiversent dans leur moitié de terrain, et perdent le ballon bêtement. Licata initie le une-deux avec Meriem, qui lui rend. Le joueur expédie alors une superbe reprise de volet dans le but de Pelé (3-0, 52ème).

A la Beaujoire, Nantes a livré une prestation encourageante, multipliant les occasions de but, mais butant toujours sur la très regroupée défense nancéenne. Fidèles à leur nouvelle tactique, en 5-3-2, les hommes de Pablo Correa ont résisté avant de contrer leur adversaire. A la 74ème minute, Bérenguer dépose un centre parfait sur la tête de Youssouf Hadji, qui inscrit son troisième but de la saison (0-1). Abattus, les joueurs d'Elie Baup ne reviendront jamais au score. Ce soir, ils sont 17èmes, avec seulement deux points d'avance sur les trois relégables (Sochaux, Valenciennes et Saint-Etienne).

La rédaction