RMC Sport

Monaco: le duo Ben Yedder-Slimani affole les compteurs

L’AS Monaco est venu à bout du Stade Rennais au terme d’un match à rebondissements, ce dimanche à Louis II, lors de la 10e journée de Ligue 1 (3-2). Comme souvent, Wissam Ben Yedder et Islam Slimani ont été décisifs. Le duo cartonne depuis le début de la saison.

Ils n’avaient jamais joué ensemble avant cet été. Mais sur le terrain, ils semblent aussi complices que deux potes d’enfance. Après s’être engagés avec l’AS Monaco durant l’intersaison, Wissam Ben Yedder (29 ans) et Islam Slimani (31 ans) ont dû apprendre à cohabiter. Et l’alchimie a tout de suite opéré. Après deux mois et demi de compétition, le duo cartonne de manière spectaculaire. Et soyons honnêtes, assez inattendue.

Avec huit buts en huit matchs de Ligue 1, l’attaquant des Bleus marque à un rythme effréné. Selon Opta, seuls Robert Lewandowski (Bayern Munich, douze) et Ciro Immobile (Lazio Rome, neuf) font mieux dans les cinq grands championnats européens.

Slimani, lui alterne réalisations et caviars avec une efficacité bluffante. Avec cinq buts et six passes décisives lors de ses sept premiers matchs en France, l’international algérien fait aussi bien que Neymar à ses débuts au PSG (six buts, cinq passes, toujours selon Opta).

"Des attaquants de grande classe", salue Julien Stéphan

Ce dimanche, la paire gagnante a encore fait parler la poudre à Louis II. Dans un match spectaculaire face au Stade Rennais, lors de la 10e journée de L1 (3-2), Ben Yedder a claqué un superbe doublé, alors que Slimani a signé un but et une passe dé. De quoi ravir leur entraîneur Leonardo Jardim.

"On a deux attaquants de qualité, avec des profils totalement différents, savoure le coach portugais. Slimani est plus agressif, avec plus de mouvements de profondeur, de duels. Ben Yedder a plus de finesse technique. On est contents d’avoir fait ce mariage."

Même Julien Stéphan, l’entraîneur rennais, a salué le rendement des deux gâchettes. "On a pris trois buts contre des attaquants de grande classe, a-t-il reconnu après la rencontre. Très peu d’attaquants peuvent marquer les buts qu’a mis Ben Yedder." Malgré ces stats et ces éloges, l’ASM ne pointe qu’à la 14e place du classement pour l’instant. Mais ce n’est clairement pas la faute de ses attaquants.

Alexandre Jaquin avec Yann Pécheral