RMC Sport

Monaco : Le malaise Abidal

Eric Abidal

Eric Abidal - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Non retenu par Claudio Ranieri pour Monaco-Lille (1-1) ce dimanche, Eric Abidal a quitté le stade. Une habitude qui a irrité l’entraîneur monégasque, qui attend des explications de l’international français, absent des terrains depuis un mois.

Eric Abidal (34 ans) ne s’est pas attardé à Louis II ce dimanche. Retenu dans le groupe élargi de 22 joueurs pour affronter Lille (1-1), le défenseur monégasque a finalement été invité à s’installer en tribunes par Claudio Ranieri, qui ne l’a pas aligné sur la feuille de match. Finalement, l’international français n’a pas pris la peine de suivre la rencontre comme simple spectateur puisqu’il a quitté le stade dans la foulée. Un départ précipité qui a surpris mais pas ému l’entraîneur italien. « C’est un choix sportif. Il n’était pas sur le banc, donc il est allé à la maison. Ce n’est pas mon problème, c’est le sien, a-t-il répondu de manière cinglante. Maintenant, je ne sais pas. Je sais qu’il est allé à la maison, mais s’il y a un problème, je le dirai au club. »

Le doute s’épaissit autour de l’international français qui n’a plus joué depuis un mois en Ligue 1. Début mars, il avait été hospitalisé pour « une prise contre-indiquée de médicaments » suite à un virus grippal. Après avoir minimalisé cet épisode, il avait repris normalement l’entraînement. Mais cela n’a pas suffi pour lui permettre de retrouver la compétition. Alors qu’il devait jouer à Lyon (victoire 2-3) la semaine passée, l’ancien joueur de Barcelone n’avait finalement pas été aligné sur la feuille de match en raison d’une gastro-entérite selon Ranieri. Une information que le joueur n’avait pas confirmée.

Ranieri : « Je veux savoir pourquoi il est parti »

Ce dimanche, Claudio Ranieri n’a cette fois pas cherché à justifier son choix. « Il s'est entraîné tous les jours, rappelle-t-il. Mais j'ai préféré un autre joueur. Je veux savoir pourquoi il est parti. Je pense qu'il peut jouer contre Lens (mercredi en quarts de finale de la Coupe de France, ndlr). Mais on verra. » Après avoir effectué la première moitié de saison dans la peau d’un titulaire, Abidal n’est plus incontournable à l’ASM où Nicolas Isimat-Mirin prend ses quartiers en charnière aux côtés de Ricardo Carvalho. Absent de la dernière liste de Didier Deschamps pour le match face aux Pays-Bas, Abidal avait confié s’être entretenu sur sa méforme et ses soucis de santé avec le sélectionneur. Aujourd’hui, son absence persistante dans le onze de départ monégasque ne lui permet plus d’être un postulant en puissance à l’équipe de France. Alors que la Coupe du monde se rapproche, Abidal est plus que jamais en perte de vitesse. Et la situation, visiblement, commence sérieusement à l’agacer.

A lire aussi :

>>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 30e journée

>>> Girard regarde derrière

>>> Riolo : « Chelsea, Clasico et la L1… »

NC avec JR