RMC Sport

Monaco: le syndicat des arbitres taille Gelson Martins après son craquage

Au lendemain de la rencontre Nîmes-Monaco en Ligue 1 (3-1) marquée par le pétage de câble de Gelson Martins, qui a bousculé à deux reprises l'arbitre Mikaël Lesage avant d'être expulsé, le syndicat des arbitres est monté au créneau ce dimanche, en demandant une lourde sanction à l'encontre du Portugais.

"Les images hallucinantes semblent sorties d’un autre temps", dénonce-t-il en préambule. Le SAFE, le syndicat des arbitres du football d'élite, est monté ce dimanche au créneau pour dénoncer, dans un communiqué, le comportement inacceptable du Monégasque Gelson Martins, samedi soir à Nîmes (3-1).

Furieux de voir l'homme au sifflet, Mikaël Lesage, expulser son coéquipier Tiémoué Bakayoko à la demi-heure de jeu, le Portugais s'est rué sur l'officiel, pour le bousculer des deux mains. M.Lesage a donc logiquement sorti un deuxième rouge, mais plutôt que de se calmer et de retourner au vestiaire, Gelson Martins s'est de nouveau dirigé vers lui pour le pousser une seconde fois. Une attitude "intolérable" pour le SAFE.

"Il est temps que les instances se montrent intransigeantes et dissuasives"

"Il va bien falloir le comprendre et l’intégrer de façon définitive: on ne touche pas à l’arbitre! Cette règle d’or du rugby doit le devenir dans le football, écrit le syndicat. Sans discussion possible. Tous les qualificatifs sont bons: le geste de ce joueur est honteux, intolérable, insupportable, indéfendable, inadmissible et n’a pas lieu d’être sur un terrain de football."

C'est pourquoi le SAFE demande une lourde sanction à l'encontre du joueur de l'ASM. "Il est temps que les instances, régulièrement interpellées, prennent les mesures qui s’imposent et se montrent intransigeantes et dissuasives, poursuit-il. Il est grand temps que ces images appartiennent à un passé définitivement révolu." Et de conclure: "Le SAFE en appelle à la plus grande fermeté et adresse tout son soutien à l’arbitre de la rencontre."

CC