RMC Sport

Montpellier: après son premier but, Savanier rend hommage à Louis Nicollin

Après un début de saison tronqué par une blessure au genou droit, Téji Savanier retrouve peu à peu son meilleur niveau. L'élégant milieu de terrain a inscrit ce dimanche son premier but avec Montpellier face au Téfécé (3-0), à l'occasion de la 13e journée de Ligue 1.

"Pour moi, je l’ai toujours dit, c’est plus beau de faire une passe que de marquer." Ce dimanche, dans les colonnes de L’Equipe, Téji Savanier racontait à quel point il préfère régaler ses coéquipiers que lui-même faire trembler les filets. Mais l'élégant milieu de terrain de 27 ans est à l’aise dans les deux exercices.

Il l’a rappelé à la Mosson face au Téfécé (3-0) en donnant d’excellents ballons à la paire Gaëtan Laborde-Andy Delort et en trouvant la faille sur une très belle frappe du pied gauche aux 20 mètres, à la 74e minute de jeu, au moment où la Paillade chantait à la gloire de Louis Nicollin en référence à l’année de rachat du club par l’emblématique patron du MHSC (1974) et à l’âge qu'il avait lors de sa disparition.

Savanier n'avait pas encore marqué sous ses nouvelles couleurs. Ce but sonne donc comme un soulagement pour l’ancien maître à jouer du Nîmes Olympique, qui retrouve peu à peu son meilleur niveau après un début de saison tronqué par une blessure au genou droit.

"Très fier d'avoir marqué à la 74e"

Absent lors des dix premières journées de Ligue 1, il a signé son retour à Reims le 19 octobre. Il lui a fallu retrouver du rythme et appréhender son nouveau statut, celui d’un joueur désormais surveillé comme le lait sur le feu par ses adversaires après avoir bouclé la saison dernière avec 6 buts et 13 passes décisives. Mais même sans être à 100%, son activité et sa qualité de passe ont rapidement permis au MHSC de gagner en liant.

Ce n’est sans doute pas une simple coïncidence si les Héraultais sont invaincus depuis que Savanier a pris place dans le onze de départ. Avec lui, ils ont accroché Angers (0-0) et Metz (2-2), dominé Nancy (3-2) en 16es de finale de la Coupe de la Ligue et donc corrigé Toulouse (3-0). L’équipe de Michel Der Zakarian pointe désormais à la cinquième place du championnat, à seulement deux points du podium.

Apprécié par le public, son entraîneur et son président Laurent Nicollin, qui l’a chaudement félicité à sa sortie du terrain à la 82e, Savanier a affiché une belle complicité avec Laborde et encore plus avec Delort, qu’il connaît depuis très jeune et qui l’a trouvé d’une talonnade sur son but. Avec un peu plus de précision, il aurait aussi pu ouvrir le score sur un coup franc aux 25 mètres en début de partie (6e).

"Ça fait plaisir de marquer mon premier but à la Mosson, surtout à la 74e. J'espère que Loulou est fier de moi. Marquer à la 74e ici c'est extraordinaire", a-t-il confié après la rencontre au micro du club, par ailleurs satisfait de voir Montpellier lutter pour "être le plus haut possible au classement". Après la trêve internationale, Savanier et ses coéquipiers pourront confronter leurs ambitions face à un autre candidat aux places européennes: Saint-Etienne, troisième de Ligue 1 après sa victoire dimanche à Nantes (3-2).

>> Revivez la victoire de Montpellier contre Toulouse

RR