RMC Sport

Montpellier: Germain débute en amical avant le déluge

Montpellier n'a disputé que 45 minutes de sa rencontre amicale ce vendredi (1-1) face à Rodez, la faute aux conditions météorologiques. Olivier Dall'Oglio a quand même eu le temps de jauger Valère Germain, qui a rapidement trouvé des connexions avec Téji Savanier. Le technicien héraultais, qui a perdu Andy Delort et Gaëtan Laborde lors de ce mercato, reste confiant pour cette "saison de transition".

La pluie a presque eu raison ce vendredi matin de la rencontre amicale entre Montpellier et Rodez, à Grammont. Recruté cette semaine, Valère Germain a quand même eu l'occasion de porter pour la première fois le maillot du club héraultais, tout comme l'Américain Nicholas Giocchini. Les deux équipes se sont quittées dos à dos (1-1). La rencontre a été stoppée après la première période, en raison du déluge qui a rendu le terrain impraticable. Nicholas Giocchini s'est déjà distingué en marquant le but pour le MHSC, sur un caviar délivré par Téji Savanier. Le milieu offensif, qui a participé cet été aux Jeux olympiques avec l'équipe de France, a déjà créé une connexion avec Valère Germain.

"C'est un demi-match mais on a pu voir certaines choses, notamment de pouvoir faire évoluer Valère. On sait qu'il a besoin de temps de jeu mais ça a permis de le situer, a confié Olivier Dall'Oglio à RMC Sport. Nicholas avait aussi besoin de repères. On aurait préféré faire le match en entier mais on a pris ce qu'on pouvait aujourd'hui."

"Valère a beaucoup travaillé mais n'a pas encore de rythme"

Savanier a cherché Germain au premier poteau sur les corners. L'ancien joueur de l'OM est apparu déjà très affûté et a touché la barre transversale sur une tête. "Physiquement, Valère a beaucoup travaillé. Il n'a pas de rythme. Le tempo du match, les repères, tout ça il ne l'a pas encore. Mais dans ses déplacements notamment, il a été intéressant pendant 45 minutes. Avec Téji, ils ont déjà parlé donc c'est une bonne chose, a noté Dall'Oglio. Il va falloir faire la connexion avec les autres. Mais c'est facile de faire la connexion avec Téji qui a une belle vision du jeu et une bonne technique. Mais Valère est malin, il le sait, donc on va pouvoir instaurer quelque chose."

Arrivé cet été en remplacement de Michel Der Zakarian, Olivier Dall'Oglio va devoir faire sans le duo Andy Delort et Gaëtan Laborde, parti sous d'autres horizons (Nice et Rennes, ndlr). "Les caractéristiques des joueurs qu'on avait étaient particulières. On perd une relation, ça n'a pas de prix. Mais il faut en créer d'autres et ça prend du temps, a expliqué le technicien héraultais. On part sur d'autres choses cette saison avec des jeunes joueurs dans cet effectif qui sont arrivés ou des nouveaux, on sent qu'on démarre autre chose. Cela risque d'être une saison de transition pour pas mal de clubs et on risque de voir des surprises dans les deux sens. Pour nous, il ne faut pas être une mauvaise surprise mais je suis plutôt confiant. Mais l'état d'esprit est intéressant."

Lors des quatre premières journées de Ligue 1, Montpellier a pris quatre points, avec une victoire (3-1) à domicile face à Lorient et un nul face à Reims (3-3). L''équipe d'Olivier Dall'Oglio retrouvera la Mosson dimanche 12 septembre, avec la réception de Saint-Etienne.

GL avec Julien Landry