RMC Sport

Montpellier-OL: "qu'il enlève de sa tête que Fekir est un tricheur!" Aulas s'en prend à l'arbitre

L'OL se contente du point du match nul ramené de Montpellier ce samedi (1-1), lors de la 19e journée de Ligue 1. Mais si le partage des points est plutôt logique, Jean-Michel Aulas ne digère pas ce carton jaune de Nabil Fekir, qu'il considère comme un scandale. Et s'est lâché sur l'arbitrage de François Letexier.

Qu'on se le dise: Jean-Michel Aulas a dans le viseur François Letexier. Au sifflet ce samedi lors du match nul entre l'OL et Montpellier à la Mosson (1-1 lors de la 19e journée de Ligue 1, l'arbitre n'a pas accordé le penalty que réclamait Nabil Fekir à la 72e minute, quelques minutes après avoir ouvert le score. Et a sanctionné le meneur de jeu d'un jaune. 

"Je discutais avec Monsieur Letexier. C'est un arbitre plein de dynamisme, plein de verve, plein d'ambition. Je pense qu'il faut qu'il revoit les images et surtout qu'il enlève de sa tête que Nabil est un tricheur parce que ce n'est pas vrai, s'est lâché le président de l'OL en zone mixte. Il pénalise d'abord l'équipe avec ce carton jaune mais aussi l'image de Nabil, qu'il fait passer pour ce qu'il n'est pas. Et ce n'est pas possible. J'ai demandé à ce qu'il y ait une instruction sur ce dossier, qu'il soit analysé en commission de discipline parce que c'est un scandale." 

"Sanctionné par une double erreur"

Jean-Michel Aulas espère d'ailleurs que l'affaire n'en restera pas là. "Je suis allé le voir et je ressors outré par une attitude contraire à l'esprit du jeu. Quand Nabil dribble un joueur, bien sûr qu'il joue avec son corps!, s'emporte-t-il. Celui qui est dépassé fait faute et n'est pas sanctionné... il m'a dit qu'il avait jugé l'anticipation du corps de Nabil. Comme c'était un match très serré... Montpellier aurait pu l'emporter en première période parce qu'on n'était pas totalement réveillés et en deuxième, on a fait un bon match, on a eu les occasions."

Avant un ultime tacle. A la Aulas. "Le but d'Aguilar est fantastique, c'était un très bon match. Dommage que ce soit sanctionné à l'arrivée par une double erreur, résume le président lyonnais. Chacun a le droit de penser ce qu'il veut, moi le premier, avec un peu d'expérience que n'a pas monsieur Letexier."

La rédaction avec J.L