RMC Sport

Montpellier surprend Bordeaux

Joris Marveaux

Joris Marveaux - -

Battus à Montpellier (1-0), les Girondins ont commencé leur saison comme ils avaient fini la précédente : par une défaite. Jean Tigana a du pain sur la planche.

Lors du match de clôture de la 1ere journée de Ligue 1, à la Mosson, Montpellier a dominé 1-0 une équipe girondine trop limitée dans tous les secteurs de jeu pour espérer mieux. Grâce à but de la tête Garry Bocaly (47e) l’équipe de René Girard empoche trois points précieux. La prestation des champions de France 2009, en revanche, n’incite pas à l’optimisme.
Cette première sortie des Girondins ne manquait pas de piment. A quoi allait donc ressembler le Bordeaux version Tigana ? Plein d’envie, le nouveau coach aquitain avait confié durant la semaine que les mauvaises habitudes liées à une fin de saison catastrophique ne pouvaient pas s’effacer du jour au lendemain. A la Mosson, il devait en plus composer sans Carrasso, Chalmé, Ciani et Henrique, suspendus, ni Planus, en manque de rythme. Avec la charnière inédite Savic-Fernando, les Bordelais espéraient néanmoins profiter de la fatigue physique et psychologique après l’élimination de Montpellier face aux modestes Hongrois de Györ, au troisième tour préliminaire de l’Europa League. Atteints les Héraultais ?
Pas sûr. En tout cas, ce sont eux qui se créent la première grosse occasion. Arrivé en provenance de Tours, Giroud est à la réception d’un centre de Camara, mais sa tête passe juste au-dessus du but du jeune gardien bordelais Kevin Olimpa (22 ans), qui fêtait à Montpellier sa première titularisation en Ligue 1 (5e).

Bocaly, premier but en L1

Appliqués, les partenaires de Yoann Gourcuff réagissent grâce Trémoulinas. Celui qui vient d’être appelé par Laurent Blanc pour affronter mercredi la Norvège profite d’une mauvaise relance de la défense montpelliéraine pour tenter sa chance mais sa frappe, déviée, heurte le montant droit de Jourdren (13e). Mais si le début de rencontre est animé, la suite le sera beaucoup moins. Jusqu’au retour des vestiaires. Sur un coup franc d’Estrada, Garry Bocaly devance Alou Diarra et place un coup de tête imparable (1-0, 47e). Le premier but en L1 pour l’ancien Marseillais a l’avantage de débrider la rencontre. Dans la foulée, Gourcuff provoque un début de bagarre générale après un jeu très dangereux sur Jourdren (50e). Il écope au passage d’un carton jaune avant de sortir, touché après un contact avec Pitau (64e). Avant d’être remplacé par Bellion, Gouffran oblige le gardien montpelliérain à se coucher sur une frappe à l’entrée de la surface de réparation (65e). Mais les initiatives bordelaises ne sont pas suffisamment tranchantes pour inquiéter réellement les hommes de Girard. Malgré de nombreux absents, les Girondins ne sont pas guéris. Montpellier s’impose logiquement 1-0 et lance idéalement sa saison.