RMC Sport

Motta : « Monaco a la même pression que nous »

Thiago Motta

Thiago Motta - -

Après deux matches nuls, le milieu de terrain du PSG, Thiago Motta compte bien redresser la barre dimanche (21h), à l’occasion de la troisième journée de Ligue 1, à Nantes. Une équipe qu’il espère plus joueuse qu’Ajaccio.

Quels enseignements tirez-vous de vos deux premiers matches ?

Au cours de nos deux premiers matches, nous avons bien joué, surtout lors de la deuxième mi-temps contre Ajaccio. Nous nous sommes procuré beaucoup d’occasions de buts. Malheureusement, nous n’avons pas su les convertir. Mais nous sommes sur la bonne route. Nous devons maintenant faire le nécessaire pour changer la donne. Le PSG lutte pour le titre, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre davantage de points.

A quel genre de matches vous attendez-vous à Nantes ?

Nous n’avons pas encore visionné les vidéos. Et pour être honnête, je ne connais pas bien cette équipe. Mais je m’attends à un match similaire de celui d’Ajaccio. J’imagine que Nantes sera toutefois un peu moins refermé en défense dans la mesure où ils jouent à domicile. Il est certain que tous les joueurs seront à 200%, défendront tous et essaieront de nous faire mal en contre-attaque. C’est souvent un schéma de jeu qui nous fait mal. Il faut ainsi que nous soyons très vigilants dès la première minute pour éviter de prendre le premier but, comme c’est arrivé lors de nos premiers matches.

Cavani va-t-il changer le jeu du PSG ?

Non, je ne crois pas. La seule chose susceptible de changer la façon de jouer est l’entraineur. Nous avons le nez dans le guidon pour répondre au mieux aux demandes de notre entraineur et être à 100%. Cavani a des caractéristiques qui lui sont propres et qui ne sont pas les mêmes que les attaquants antérieurs, mais je ne crois pas que cela change fondamentalement la donne et altère fondamentalement notre jeu.

Quelles sont vos sensations physiques aujourd

Je me sens bien. J’ai pu suivre toute la préparation physique. Je n’ai manqué qu’un seul match à cause d’une contusion. Mais aujourd’hui, je suis en forme.

« Les arbitres doivent se mettre à la hauteur »

Monaco est-il le principal concurrent de Paris cette saison ?

Je n’ai vu que des extraits de matches de Monaco. Mais oui, ils seront des concurrents. Les joueurs de l’ASM subissent la même pression que ceux du PSG. Monaco a bâti une très grande et belle équipe. Et comme nous, ils n’auront pas d’excuses. Dès le début de saison, ils doivent gagner et convaincre les observateurs. Aujourd’hui, Monaco dispose de six points et est plus tranquille que nous mais fera l’objet de critiques très sévères dès qu’ils connaitront une défaite. Ils ont la même pression que nous sur les épaules.

Les joueurs du PSG discutent souvent avec l'arbitre. L'arbitrage français est-il différent de celui des autres championnats ?

Effectivement, parfois, nous avons essayé de discuter avec l’arbitre notamment pour souligner les efforts d’Ajaccio pour perdre du temps. L’arbitre ne devrait pas tolérer cela. Les arbitres comme les joueurs peuvent commettre des erreurs. Pendant le match, les joueurs ont le sang chaud, nous sommes tous à 180% et quand le cœur vibre comme cela nous ne gardons pas toujours la tête froide. Mais certaines phases de jeu ont attiré mon attention. La faute sur Matuidi ou encore celle sur Lavezzi. Tout le monde a vu cette faute sauf l’arbitre. Si ma fille de 5 ans a pu la voir, je ne comprends pas que l’arbitre ne l’ait pas vu. Le PSG, par rapport à son statut, subit énormément de pression et les arbitres, en tant que professionnels, doivent également se mettre à la hauteur et apprendre à supporter la même pression que subissent les joueurs du PSG eux-mêmes. Parfois, j’ai trouvé que les arbitres n’étaient pas nécessairement à la hauteur. J’espère qu’il en ira autrement au cours des prochains matches.

A lire aussi :

>> Nantes-PSG à guichets fermés

>> PSG - Aucun absent à l'entrainement

>> Le PSG doit-il s’alarmer ?

Propos recueillis par MBo