RMC Sport

Nantes : Der Zakarian veut "emmerder beaucoup d’équipes"

Après le succès du FC Nantes face à Lorient ce samedi soir (2-1) lors de la 26e journée de Ligue 1, Michel Der Zakarian ne cache pas ses ambitions. L’entraineur des Canaris a dit dans l’After Foot sur RMC vouloir titiller ses adversaires. Avec un douzième match consécutif sans défaite en championnat, les Nantais sont cinquièmes du classement.

En battant Lorient ce samedi (2-1), le FC Nantes a signé un douzième match consécutif sans défaite en championnat, le quinzième toutes compétitions confondues. Les Canaris se retrouvent à la cinquième place du classement de Ligue 1 et peuvent rêver d’Europe. Dans l’After Foot sur RMC, Michel Der Zakarian dit vouloir jouer les trouble-fêtes.

« On a envie d’exister »

« L’objectif ? Aller le plus loin possible à travers notre jeu et emmerder beaucoup d’équipes d’ici la fin de la saison, explique le coach des Nantais. On a envie d’exister. C’est un championnat très serré, c’est très homogène devant. Pourquoi ne pas tirer notre épingle du jeu ? » Le club, qualifié pour les quarts après son succès à Bordeaux mercredi (4-3), rêve aussi de Coupe de France. « On a envie d’aller au Stade de France, d’y emmener notre merveilleux public », résume Michel Der Zakarian.

Ce qui a changé à Nantes, après un début de saison moyen ? L’adaptation des joueurs. D’autant que le club a laissé filer plusieurs de ses cadres tels que Veretout, Djilobodji, Nkoudou… Il fallait donc que les recrues comme Sigthorsson, Thomasson ou Lenjani se trouvent. « Il y a le niveau individuel des joueurs qui est bien meilleur, estime Der Zakarian. Collectivement il y a des affinités qui se sont créées parce qu’on a quand même changé les trois quarts de l’équipe... Les affinités, surtout offensives, ne se font pas du jour au lendemain. » Quant aux rumeurs qui l’envoient à Montpellier… « C’est vous les médias qui parlez de tout ça », répond-il. Les pieds à Nantes, la tête en… Europe ?

A.Bo avec PYL à Nantes