RMC Sport

Nantes: des actions anti-Kita et des tensions pour le premier entraînement de Domenech

Raymond Domenech a dirigé sa première séance d’entraînement en tant que coach du FC Nantes, ce mercredi matin à la Jonelière. Dans une ambiance un peu spéciale. Une dizaine de supporters sont venus exprimer leur hostilité au président Waldemar Kita. Avec une enceinte géante, une banderole et un peu d'humour.

Pas d’invectives, ni de fumigènes. Mais une enceinte géante, posée sur le toit d’une voiture garée le long de la route. Juste derrière l’un des terrains de la Jonelière. Pour sa première séance à la tête du FC Nantes, Raymond Domenech a été accompagnée par une musique de cirque, avec un message ironique à l’attention du président Waldemar Kita: "Domenech va nous expliquer sa vision du football. De quoi nous faire marrer pour les prochains week-ends, au Kita Circus!"

Un cadeau de bienvenue imaginé par une dizaine de supporters des Canaris, qui ont décidé d’employer l’humour pour exprimer leur exaspération après le mauvais début de saison de leur équipe. Une banderole a également été accrochée aux grilles du centre d’entraînement, avec le message "Kita Circus" et une flèche montrant l’entrée. Trois voitures de police ont été envoyées sur place, afin de sécuriser les lieux.

Des accrochages avec Abdoulaye Touré

De quoi mettre au parfum Domenech, qui n’a plus entraîné une équipe professionnelle depuis le fiasco de l’équipe de France à Knysna, lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Le coach de 68 ans, dont la dernière expérience en club remonte à 1993 (à l’OL), va devoir composer avec la fronde des supporters. Malgré ce chambrage sonore, Robert Duverne, son fidèle adjoint, a tout de même échangé quelques regards souriants avec les fans présents.

En revanche, des accrochages plus vifs ont eu lieu avec le milieu de terrain Abdoulaye Touré, qui a dû être calmé par le staff. "Arribas, Suaudeau, Denoueix: Au secours! Au secours!", a lâché un spectateur en passant. Un joueur l’a invité à les rejoindre pour s’entraîner avec eux. L’échange a été plus musclé entre les supporters de la Brigade Loire et Touré, qui leur a proposé de se retrouver à la fin de l’entraînement. Robert Duverne et Raymond Domenech lui ont vite parlé ensuite pour le calmer.

Avant ces perturbation, Domenech avait débuté sa séance par un petit discours à ses nouveaux joueurs. L’entraînement, très physique, s’est ensuite achevé dans le calme. Avec l’arrivée de Kita, qui s’est exprimé devant l’effectif, alors que la mobilisation contre lui s’accentue depuis quelques semaines.

Il y a dix jours, en marge du match nul contre Angers (1-1), ils étaient près de 300 à défiler pour réclamer le départ du propriétaire du FCNA, arrivé en 2007. En fustigeant sa gestion du club, à tous les niveaux. "Le crash annoncé, prévisible, se déroule sous nos yeux (...). Le FC Nantes est aujourd'hui un radeau à la dérive, placé au seul service des magouilles de la famille Kita et de ses sbires", expliquait alors un communiqué distribué par les Ultras de la Brigade Loire. 

"Un choix mûrement réfléchi", assure Kita

A l’aube de la reprise des compétitions, de nouvelles actions sont à prévoir. Pas de quoi faciliter la tâche de Domenech, qui doit également composer avec la défiance de nombreux anciens joueurs nantais, qui n’ont pas compris sa nomination. Kita s’en est expliqué dans une brève déclaration le week-end dernier: "C’est un choix mûrement réfléchi. Je suis convaincu des qualités que peut apporter l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, habitué au haut niveau, à notre club", a assuré le patron des Canaris, en grande difficulté en Ligue 1.

Actuellement 16es du classement, les partenaires d’Alban Lafont n’ont plus gagné depuis début novembre. Et flirtent dangereusement avec la zone de relégation. Domenech aura l’occasion de s’exprimer à ce sujet lors de sa présentation à la presse prévue ce jeudi. Un événement forcément très attendu. Avant sa première officielle sur le banc du FCNA, lors du derby contre Rennes, mercredi prochain à la Beaujoire (19h).

Alexandre Jaquin avec Pierre-Yves Leroux