RMC Sport

Nantes: Gourcuff se paye le mythe Maradona, "pas un exemple pour la jeunesse"

Pour l’entraîneur du FC Nantes Christian Gourcuff, on en fait trop sur Diego Maradona, depuis la mort de la star argentine mercredi à l’âge de 60 ans.

Christian Gourcuff a longtemps fait sa réputation sur le beau jeu pratiqué par ses équipes. Au FC Nantes, à défaut d’un jeu à la nantaise retrouvé, il a aussi gardé intacte son franc-parler. Le Breton de 65 ans n’a jamais été "langue de bois". Il l’a encore démontré vendredi en conférence de presse lorsqu’il lui a été demandé de réagir au décès de Diego Maradona.

Si le technicien n’a rien à dire sur le "joueur exception", il a en revanche du mal à comprendre la pluie d’éloges et d’hommages pour Diego Maradona depuis mercredi, jugeant cela "déplacé" au vu des nombreux excès de l'Argentin tout au long de sa carrière.

"Ce n’est pas parce qu’il est décédé que c’est devenu un exemple pour la jeunesse"

"Dès qu’une personne meurt, on lui trouve toutes les qualités, soupire Gourcuff. C’est très triste qu’une personne ou qu’un sportif décède. Soixante ans, c’est très jeune. Je l’ai admiré. Je l’ai vu évoluer dans ses meilleures années. Sur le plan technique, de la virtuosité, c’était phénoménal. Sans doute est-il un chic type, je ne le connais pas. Il a eu une vie qu’on ne peut pas mener en exemple. C’est pour ça qu’il faut relativiser. Ce n’est pas parce qu’il est décédé que c’est devenu un exemple pour la jeunesse."

Il trouve "malsain" le titre de la une de L'Equipe

Invité à réagir au titre de la une de L’Equipe de jeudi, "Dieu est mort", l’entraîneur des Canaris, ne s’est guère montré plus enthousiaste : "C’est très malsain, soupire-t-il. Le but de la main qu’il marque (contre l'Angleterre en quarts de finale du Mondial 86, ndlr) est une entrave à la morale et à l’éthique sportive. Considérer ça comme un exploit et la revendication de la main de Dieu, j’ai trouvé ça complètement déplacé. Il en a fait des exploits. Reprendre ça comme principal fait d’armes, c’est pas terrible. Pour la morale, c’est terrible."

Des hommages seront rendus à Diego Maradona sur tous les stades de Ligue 1 et Ligue 2 ce week-end. Le FC Nantes se déplace à Marseille samedi (17h), dans le cadre de la 12e journée de championnat.

ABr avec PYL