RMC Sport

Neymar peut-il reporter le maillot du PSG? L'avis tranché de la Dream Team

Alors que Paris accueille Toulouse dimanche lors de la 3e journée de Ligue 1, le cas Neymar reste en suspens. Restera, restera pas ? La Dream Team de RMC Sport, réunie pour la première de "Rothen Régale" vendredi sur RMC, se penche sur l’affaire.

Samedi, avec la conférence de presse de Thomas Tuchel à partir de 13h, on saura peut-être si Neymar sera dans le groupe du PSG pour la rencontre de championnat au Parc des Princes contre Toulouse (dimanche en clôture de la 3e journée de L1). Selon nos informations, le Brésilien a une chance d’être dans le groupe, mais au club, on se montre très pessimiste quant à son éventuelle participation.

Pour Rolland Courbis, présent sur le plateau de la grande première de l’émission "Rothen Régale" (tous les vendredi sur RMC entre 18 et 20h), c’est "tout simplement impossible et impensable". Avec la volonté du joueur de retourner en Espagne durant ce mercato estival, "ce ne serait pas une erreur mais une faute professionnelle" que de le faire jouer, estime le coach, qui ajoute : "Imaginons qu’il se blesse contre Toulouse…".

"C'est allé trop loin"

Jérôme Rothen, lui, déplore les conséquences de cette situation sur le club : "Le Paris Saint-Germain souffre d'une image terrible sur la scène européenne depuis quelques années : la désillusion de Barcelone, celle deux ans après contre les gamins de Manchester United, la fin de saison dernière catastrophique en terme de gestion et de résultats... Même au niveau des déclarations des joueurs, on a tout vu : Neymar, Mbappé, Kimpembe..."

Donc, pour l’ex-Parisien, "rien qu’en terme d’images, c’est impossible et impensable qu’il joue dimanche, mais surtout qu’il reste au PSG". Car "c’est allé trop loin" à ses yeux.

"Il a craché sur le club"

"Il a craché sur le club dans ses déclarations. Celles sur la remontada, c'est horrible, et en plus, c'est calculé de sa part. Pourtant, l'année dernière, j'ai défendu Neymar. (…) Le PSG est bien sûr plus fort avec un Neymar concerné et qui a envie de mouiller ce maillot. Là, ce n'est plus le cas. Il n'a plus qu'une envie : se barrer", poursuit le consultant.

"Le PSG doit sortir grandi de cette affaire. Je ne sais pas s'il récupérera la somme investie sur lui, c'est peut-être impossible (222 millions d’euros déboursés en 2017, ndlr). Il faut qu'il perde le moins possible, mais il faut que ça se règle là", conclut-il.

Rothen Régale