RMC Sport

PSG: "On ne peut pas perdre Neymar sans recrutement", le message clair de Tuchel

Après la défaite du PSG à Rennes (2-1), dimanche soir en Ligue 1, Thomas Tuchel s'est à nouveau exprimé sur la situation de Neymar. Tout en expliquant que la situation était loin d'être "réglée", le technicien allemand a fait savoir qu'il s'attendait à du renfort si le Brésilien finissait par être transféré.

L'avenir de Neymar demeure incertain, mais Thomas Tuchel est catégorique: en cas de départ du footballeur brésilien, le PSG devra recruter. "Il ne va pas partir sans recrutement. Ce n'est pas possible", a déclaré l'entraîneur allemand juste après la défaite du club de la capitale sur la pelouse du Stade Rennais (2-1), en clôture de la deuxième journée de Ligue 1.

"Si on perd Neymar, on ne peut pas le perdre sans recrutement. Et s'il est là, on aura un joueur qui peut gagner des un contre un, car c'est quelque fois nécessaire", a-t-il insisté en conférence de presse, soulignant par ailleurs les difficultés de son équipe actuelle à placer des accélérations et exploiter des petits espaces.

"Rien n'a changé"

Quelques minutes auparavant, au micro de Canal+, Thomas Tuchel a également expliqué que les négociations autour du footballeur brésilien étaient loin d'être terminées: "Le mercato est ouvert... Vous pensez que cette chose sera réglée demain ou après-demain? Je ne pense pas. Les choses ne sont pas réglées".

Il est également revenu sur la forme physique du joueur, qui était encore absent à Rennes et n'a toujours pas disputé de match officiel avec le PSG cette saison: "Pour le moment, ce n'est pas possible qu'il joue parce qu'il n'a pas fait les entraînements comme les autres. Le risque de blessure est trop grand. C'est sa situation, rien n'a changé".

Avant cette rencontre, et alors que la presse espagnole se fait quotidiennement l'écho d'un intérêt du Real Madrid et du FC Barcelone pour la superstar brésilienne, le directeur sportif Leonardo avait fait le point sur la situation auprès de RMC Sport: "Il y a des discussions pour son futur comme vous le savez aujourd'hui mais il n’y a rien d’avancé", expliquait-il. Le feuilleton pourrait encore durer.

JA