RMC Sport

Niang : «Le coach savait que je voulais partir»

Mamadou Niang

Mamadou Niang - -

Mamadou Niang s’est exprimé mercredi sur son ancien club, l’OM. Le buteur de Fenerbahçe est notamment revenu sur les déclarations de Didier Deschamps, qui regrette son départ ainsi que sur l’intérêt de son club pour le Nigérian Taye Taiwo.

Mamadou Niang, votre ancien club, l’OM, est 4e de Ligue 1 et a beaucoup de mal, pour le moment, à assumer son statut de champion de France en titre. Quel regard portez-vous sur Marseille aujourd’hui ?

L’OM a un gros effectif. Maintenant, il ne suffit pas d’avoir de grands joueurs. Il faut que tout ce groupe joue en équipe et parvienne à créer le lien qu’on avait l’année dernière. On s’appréciait beaucoup, on faisait beaucoup de choses ensemble et c’est ce qui a fait notre force.

Retrouver cet état d’esprit sera impératif. En février, il y a de nouveau la Ligue des Champions et un certain choc en huitièmes contre Manchester United. L’OM est capable de faire un exploit selon vous ?

Je pense qu’il y a possibilité de faire quelque chose oui même si c’est toujours difficile de jouer cette équipe. J’espère qu’ils feront un gros match. Selon moi, l’OM a l’effectif pour tenir tête à Manchester.

« Pas là pour faire du forcing pour Taiwo »

Didier Deschamps a évoqué ce mercredi dans les médias son regret de ne pas avoir pu vous garder. Visiblement, votre départ l’a surpris.

Le coach, l’année où il est arrivé, savait que je voulais partir. Il m’a convaincu de rester une saison de plus à Marseille. J’ai respecté le contrat. On a gagné des titres. Si j’avais une bonne proposition ailleurs, il savait que je pouvais quitter Marseille. J’ai eu énormément de mal à me décider à quitter le club. Mais j’ai fini par prendre ma décision, celle de saisir l’opportunité d’aller à Fenerbahçe.

On parle d’un intérêt appuyé de votre club pour Taye Taiwo. Vous allez faire du lobbying auprès de votre ancien coéquipier pour l’inciter à venir ?

Pas du tout. Sincèrement, je n’étais pas au courant. Je reviens de vacances. Je n’ai repris l’entraînement qu'hier. Et je ne ferais du forcing pour personne. Maintenant, c’est clair, si un joueur de l’OM devait venir à Fenerbahçe, ça me ferait plaisir. Mais mon rôle n’est pas de convaincre quelqu’un de signer quelque part.

Un mot sur le transfert définitif d’Hatem Ben Arfa à Newcastle.

Je suis content pour lui car il voulait vraiment évoluer à l’étranger. Il peut largement réussir là-bas. Tout le monde le sait, c’est un grand joueur. Il a vécu des moments difficiles, alors à lui d’être costaud mentalement pour pouvoir exprimer au mieux son football.

Tout se passe bien pour vous à Fenerbahçe ? Un départ au mercato n’est pas à l’ordre du jour ?

Pourquoi voudriez-vous que je bouge ? Je suis très bien ici.

Revenir à Marseille n’est pas dans vos projets…

Un retour à Marseille ? Pas pour ce mercato non.

Pour l’été prochain alors ?

(Rires) Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

RMC Sport