RMC Sport

Niang : « Tout est possible »

-

- - -

Après plus de deux mois d’absence, Mamadou Niang a effectué son retour avec l’OM face à Twente (défaite 1-0). L’attaquant marseillais, malgré les cinq points de retard sur Lyon, croit toujours au titre.

Mamadou Niang, comment avez-vous vécu cette absence de plus de deux mois ?
Deux mois et demi sans jouer, c’est long. Sur une fracture, on ne peut pratiquement pas faire de soins. C’est donc très frustrant. Ca a mis du temps à se consolider. J’ai donc pris mon mal en patience. Je ne suis pas encore à 100% mais je suis très content de retrouver mes partenaires, l’ambiance des mises au vert. Avec le temps, la douleur va se dissiper.

Physiquement, vous sentez-vous prêt ?
J’avais besoin de savoir où j’en étais. L’heure passée sur le terrain m’a donc été très bénéfique. Bien évidemment, j’aurais préféré donner plus. Mais quand on ressent une douleur, ce n’est pas facile. Concernant le match, il faut l’admettre. On a été mauvais. Ca peut arriver une fois mais il ne faut pas que ça devienne une habitude. Heureusement pour nous, on a la chance de rejouer dans trois jours contre Le Mans. On doit tout de suite effacer cette défaite face à Twente et se remettre dans une bonne dynamique.

Qu’attendez-vous du match de dimanche face au Mans ?
On ne va pas dire que la rencontre face au Mans est capitale puisqu’il reste encore quatorze matchs à disputer. Mais il est vrai que le moindre faux pas peut être fatal pour les équipes de tête. Une chose est sûre, on se doit de faire le plein à domicile. On a en plus à cœur de se racheter puisque sur nos quatre défaites de la saison, il y en a eu trois au stade Vélédrome. C’est beaucoup.

Que pensez-vous de cette équipe ?
Le Mans est une équipe de contre qui joue très bien défensivement. Ils ont des joueurs rapides devant. A nous de concrétiser nos occasions pour ne pas nous mettre en difficulté.

Croyez-vous encore au titre ?
Tout est possible, j’y crois. Nous sommes seulement à cinq points de Lyon. Quand je pense à tous les points que nous avons perdu en début de saison contre Lorient, Nancy, à Bordeaux et au Mans… Il suffit d’un faux pas de Lyon pour revenir sur leurs talons.

La rédaction