RMC Sport

Nice: "C'est une période compliquée" remarque Vieira, qui attend toujours des recrues

Patrick Vieira attend avec impatience l'officialisation du rachat de l'OGC Nice par le milliardaire britannique Jim Ratcliffe et son groupe Ineos. Car en attendant, le technicien ne peut voir aucun joueur arriver...

Ce n'est normalement plus qu'une question d'heures, mais voilà des semaines que Patrick Vieira est contraint d'attendre. Alors que l'OGC Nice est sur le point d'être vendu au milliardaire britannique Jim Ratcliffe, seul le "closing" de l'opération permettra aux Aiglons de lancer en urgence leur mercato, et de boucler les arrivées des joueurs ciblés, à l'image du Danois Kasper Dolberg (Ajax).

Une situation d'entre-deux forcément pesante pour le coach azuréen. "C'est une période compliquée, a-t-il concédé ce lundi en conférence de presse, avant la réception de l'OM en Ligue 1 (mercredi, 21h). Notre objectif c'est de signer des joueurs d'ici la fin du mercato. J'ai bon espoir."

Remplacer Tameze en cas de départ

Vieira n'a toutefois pas voulu s'attarder sur les raisons de l'immobilisme niçois sur le marché des transferts. "Je n'entre pas dans ce genre de débat, ça ne sert à rien, a-t-il glissé. L'important, c'est d'avoir identifié les joueurs dont on a besoin."

Vieira a en revanche commenté le cas particulier d'Adrien Tameze, approché par plusieurs clubs, dont le Spartak Moscou et Bologne. "Adrien est le joueur que j'ai le plus utilisé depuis que je suis ici, ça veut tout dire. Qu'il soit encore parmi nous, c'est une bonne chose. Après, la décision (de partir ou rester), c'est lui qui doit la prendre, assure le coach. Je pense qu'il faudra le remplacer (s'il part), parce qu'il est très important pour nous et notre système. Il faudrait le remplacer par un joueur aussi fort. Mais à cette période du mercato, c'est difficile..."

CC avec YP