RMC Sport

Nice: feu vert de la DNCG pour le rachat par Ratcliffe

Le gendarme financier du football français a validé l'offre de reprise de l'OGC Nice présentée par Jim Ratcliffe, l'homme d'affaires britannique à la tête du groupe Ineos. Le rachat n'est toutefois pas encore acté, dans l'attente de l'accord de l'Autorité de la concurrence.

Le rachat de l'OGC Nice est en bonne voie. La Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier du football français, a donné son feu vert à l'offre de reprise du club niçois présentée par le milliardaire britannique Jim Ratcliffe, selon une information de Nice-Matin confirmée par l'AFP.

Jim Ratcliffe, à la tête du puissant groupe de chimie Ineos et détenteur d'une fortune estimée à environ 24 milliards d'euros, est donc plus que jamais proche de prendre les commandes de l'OGC Nice. Il lui manque encore la validation du dossier par l'Autorité de la concurrence pour que le rachat soit entériné. L'officialisation pourrait alors intervenir dans la première quinzaine du mois d'août, selon Nice-Matin.

Un rachat à 100 M€

Le 9 juillet dernier, Jim Ratcliffe avait obtenu l'avis favorable des salariés du septième de la précédente saison de Ligue 1. Les représentants des 145 personnes employées avaient rendu leur décision après une présentation du nouveau projet par Robert Ratcliffe, le frère de l'homme d'affaires.

Dans les tuyaux depuis plusieurs mois, le processus de rachat s'est accéléré durant l'été. Une lettre d'intention officielle avait alors été transmise aux actuels actionnaires majoritaires, sino-américains, de l'OGC Nice. Un protocole d'accord pour cession avait également été signé. Le montant de la transaction est estimé à plus de 100 millions d'euros.

JA