RMC Sport

Nice - Montpellier : les réactions

Louis Nicollin, le président de Montpellier, a été très sévère avec ses supporters qui ont causé l’interruption momentanée du match Nice – Montpellier à cause de jets répétés de pétards.

Louis Nicollin (Président Montpellier) : « L'interruption de la rencontre nous a gâché le plaisir de la victoire. Mais cela va faire du bruit ! Je suis écœuré et remonté par ce genre de geste. Il faudra que ça cesse. Ce ne sont pas des supporters mais des grosses merdes. Ce n'est pas une généralité, mais il y a toujours 4 ou 5 cons. Si on les retrouve, et ce sera le cas, on va les interdire de stade. Je soupçonne déjà les accompagnateurs dans les cars qui ne doivent pas faire leur travail... Mais, on se demande si le service de sécurité niçois a bien fait son travail. Sur le terrain, on a vu une bonne équipe de Montpellier, qui garde bien le ballon. C'était plutôt pas mal. »

Geoffrey Dernis (Montpellier) : « La fête a été un peu gâchée par cette interruption.Mais on a fait un match sérieux, en entrant bien dans la partie grâce au but, ce qui a créé le doute chez les Niçois. Ensuite, on a maitrisé. Le deuxième but au retour des vestiaires leur met un coup derrière la tête. On a un groupe sérieux, bosseur et qui a envie d'apprendre. On a un bon fond de jeu et tout le groupe y adhère. 8 points en 4 matchs, on ne l'avait pas prévu, mais avec la confiance qui nous anime actuellement, on est capable de beaucoup de choses. Il ne faut pas s'emballer, mais tous ces points sont importants pour la confiance. Et puis ce sont des points que nous ne serons pas obligé d'aller chercher plus tard.

René Girard (entraîneur Montpellier) : « Concernant l'interruption : Le foot ce n’est pas ça. C'est regrettable car cela aurait pu avoir des conséquences sur le terrain. Le foot c'est du plaisir, et on essaie d'en donner. Et pour le moment ça marche pas mal. Tous les points pris ne sont plus à prendre. D'autant que l'on ne les vole pas. On a de la qualité de jeu, on fait beaucoup d'efforts, et ca marche. Je suis satisfait de la maturité des joueurs. Mais on joue toujours le maintien, mais on ne nous reprochera pas de ne pas faire de jeu. Avec ces matchs, on emmagasine du mental et des points. Avec 8 points au compteur, on s'est fait un petit oreiller douillet pour les matchs à venir. » 

Didier Ollé-Nicolle (entraîneur Nice) : « Tous les ingrédients ont été réunis pour passer une soirée cauchemardesque. On est passé à travers dans tous les domaines, on a rendu une copie blanche. Ce sont des soirées difficiles à digérer. Je suis abattu ce soir car nous avions beaucoup d'ambitions autour de ce match. Mais on doit trouver le courage et avoir le caractère nécessaire pour rebondir. On ne pourra pas faire pire que ce soir. Pas un joueur n'a joué à son niveau et les prestations individuelles se sont dégradées au fil du match. Il y a eu trop d'approximations. Et ce sont deux erreurs individuelles qui amènent les 2 premiers buts. Maintenant, on doit balayer devant notre porte. Après ces deux lourdes défaites, il doit y avoir une remise en cause générale pour repartir. Je dois trouver les mots justes et la bonne formule de travail pour remettre l'équipe sur les rails. »

La rédaction - Multilive